AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles tant attendues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lynea Soa

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 25
Age du perso : 20 ans
Job : Cherche un emploi / Etudiante en sociologie.
Photo d\\\'identité :
Date d'inscription : 28/10/2008

|| More ||
CITATION: Que serai la vie sans l'imparfait du subjonctif ?
RELATIONSHIP:
SONG: Crush Crush Crush ~ Paramore

MessageSujet: Retrouvailles tant attendues.   Mer 29 Oct - 22:34

Il faisait beau, il faisait chaud, et tout allait bien. Le trajet en avion en partance de France avait fait un très bon vol. Aucune perturbation, aucun bébé pour crier. Et ça avaient été les premiers instant où l’absence des parents c’était vraiment fait sentir. Pas comme un vide, mais comme la liberté enfin retrouvée.

Quand le taxi était arrivé à Greenwitch Roomates, un sentiment étrange avait formé un petit nœud dans le ventre de Lynea Soa. Du stress ? Sûrement, elle n’avait plus vu sa sœur depuis quelques temps, trop à son goût. Ce sentiment avait redoublé lorsque l’immeuble où elle allait habiter apparu sous ses yeux.

Elle ouvrit sa portière, paya le chauffeur, puis d’un pas mal assuré alla prendre ses deux lourdes valises dans le coffre. Et oui, elle débarquait avec toutes ses affaires, puisqu’elle allait vivre ici, autant prendre la garde robe complète, non ? Les traînant jusqu’à la porte, la jeune femme sonna sur le bouton qui se trouvait en dessous de l’étiquette « SOA Lyn ». La porte s’ouvrit, vint ensuite le tour de l’ascenseur.

Alors que son but était proche, Lynea se posait toujours des questions. Elle ne pouvait s’en empêcher, c’était plus fort qu’elle. Et si ça sœur ne voulait pas qu’elle reste ? Non, elles étaient soudées, jamais elle ne la laisserai tomber, elle n’était pas comme ça. Si il y avait des problèmes ? Si elle n’arrivai pas à s’intégrer ? Si… Elle balaya tous ses doutes d’un mouvement brusque de tête, c’était trop tard pour y penser. De toute façon, ça aurai été pire si elle avait décidé de rester en France, ça aurai été bien trop dur…

Un petit « ding » lui indiqua qu’elle était au quatrième étage. Les portes coulissantes d’acier s’ouvrirent sans bruit, la brunette accompagnée de ses affaires avança timidement dans le couloir. Ses yeux clairs cherchèrent la plaquette qui devait indiqué l’appartement 402. Quand elle le trouva enfin, elle n’arriva pas à ouvrir d’elle-même cette porte d’entrée. Machinalement, elle replaça une de ses mèches brunes derrière son oreille, puis la tordit autour de son index. Tout en respirant un bon coup, elle se mordit l’intérieur des joues et se décida à entrer.

Jamais un geste ne l’avait soulagé à ce point. Lorsque la poignée tourna, elle passa son tête dans l’embrasure. Doucement, elle appela :


« Lyn ? Tu es là ? C’est Lili. »

Qu’elle idiote elle était, bien entendu que sa sœur était là, sinon la porte ne serai pas ouverte ! Soudainement, elle eu une bouffée de courage. Elle fit un pas, puis un autre. Elle allait enfin pouvoir revoir son aînée, elle allait enfin pouvoir lui parler, elle allait vivre avec elle, sans la contrainte que son père et leur mère imposaient. Ça allait être vraiment…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hunter-city.keuf.net
Lyn Soa

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 32
Age du perso : 22 ans.
Job : Etudiante à temps partiel.
Humeur : Bonne.
Photo d\\\'identité :
Date d'inscription : 20/10/2008

|| More ||
CITATION: " Mieux vaut avoir mauvais caractère que de ne pas en avoir dutout."
RELATIONSHIP:
SONG: .Belle Blesse ~ Vegastar.

MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues.   Mer 29 Oct - 23:11

Lyn n'a pas emménagé depuis une éternité à Greenwich Roomates. Peut être a peine quelques semaines et avouons qu'entre la fac, et les quelques boulots par ci, par là qu'elle enchaine, elle n'a pas eu réellement le temps d'emménager. Il y'a encore dans ce salon, quelques cartons.

L'ambiance du salon ? Entre le rouge foncé et le beige. Assez grand. De type moderne. Mais il serait temps de ranger Lyn ! Il serait temps de terminer de ranger tes affaire ! Oh mais elle y pense. C'est même à ça qu'elle est occupée.

Pieds nus, dans le salon, penchée sur un des cartons posés sur son canapé beige. Elle fouille pour en sortir quelques bouquins. Le buste qui se redresse avec une inspiration parfaitement, calme. Les pas reprennent après un pivot sur ses talons, c'est la direction de la bibliothèque qui est prise. Elle y pose un livre, le suivant et un autre.
Miss Soa n'entend pas vraiment ce qui peut l'entourer. Ce qui peut faire du bruit, simplement parce qu'elle à ses écouteurs aux oreilles, reliés à un lecteur Mp3 qui n'a de cesse que de diffuser une musique. Rythmée. Vegastar. Elle aime. La preuve, elle chantonne.


" Elle se change.. Lacivement devant la glace .. Mh-Mh. "

Les livres de déposés, elle retourne vers le carton pour l'attraper. Il ne reste plus rien dedant, elle le pli en le plaquant contre son buste pour l'applatir alors qu'elle prendra la direction du couloir. Là ? Il y'a plusieurs portes. La première a gauche est la chambre de Lyn, celle d'en face est celle de la salle de bain et des toilettes. La suivante est celle d'une autre chambre. Et la seconde porte a gauche ? Encore une chambre. Et au fond.. La porte tant attendue du débarat. Elle y avance pour ouvrir la porte. Chose faite, elle y dépose enfin le carton qui rejoindra les autres.

Un soupir s'extrait de ses lèvres rosées alors qu'elle redeviendra silencieuse pendant quelques instant a peine. Une main glisse contre la porte alors qu'elle la refermera d'un simple claquement. Un pivot sur ses appuies, elle longe a nouveau le couloir. Trop de ménage, tue le ménage, mais elle aimerait bien avancer et être installée pour être tranquille. Le couloir de longée, elle rejoint a nouveau le salon communiquant avec une cuisine de type américaine. Elle observe la pièce en attrapant le lecteur clippé a sa jupe courte noire, c'est assortie a un simple débardeur noir. Leger et agréable a porté, elle a fait simple.. Et oui, elle est chez elle après tout. Bref ! Sa musique ? Elle zappe pour.. Stop. Un bruit a ce moment là.

Le visage se tourne vers la source du bruit, la porte s'ouvre et .. Le visage se penche sur le coté. Qu'est.. Ah ! Le sourire vient s'emparer de ses lèvres alors qu'elle reconnaitra sans mal la silhouette de sa cadette. La musique est éteinte et le lecteur finit par être balancé sur le canapé alors qu'elle prendra la direction de l'entrée.


" Lili ! AH ! "


Lyn s'arrête près de l'entrée pour ouvrir un peu plus la porte d'entrée. Une fois chose faite, elle viendra prendre dans ses bras sa soeur. Qu'est ce qu'elle lui a manqué. C'est un beau sourire qu'elle lui offre. Un beau sourire et un acceuil on ne peut plus chaleureux.


" Qu'est ce que tu m'as manqué ! Ca va ? Pourquoi tu ne m'as pas appelé ? J'aurais pu venir te chercher ! "

L'étreinte ne tarde pas a se défaire pour que Lyn puisse glisser ses mains sur les épaules de sa petite soeur. Histoire de l'observer, d'aviser de son état de ses billes violines. Une fois chose faite, elle viendra défaire ses mains de ses épaules pour se décaler sur le coté. La porte qui reste ouverte, Elle s'avance d'un pas pour prendre une de ses valises.

" Entre. Tu dois être fatiguée du voyage ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r-o-s-e.cowblog.fr
Lynea Soa

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 25
Age du perso : 20 ans
Job : Cherche un emploi / Etudiante en sociologie.
Photo d\\\'identité :
Date d'inscription : 28/10/2008

|| More ||
CITATION: Que serai la vie sans l'imparfait du subjonctif ?
RELATIONSHIP:
SONG: Crush Crush Crush ~ Paramore

MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues.   Jeu 30 Oct - 1:26

Dès le moment où la demoiselle Soa vit sa sœur dans le salon, elle sentit qu’elle était chez elle. Lyn n’avait pas changé, elle était toujours aussi jolie, aussi proche, toujours aussi vivante. Elle fut immensément soulagée de voir que leur lien était bel et bien indestructible. Elle avait vraiment été bête de songer une seule minute que son aînée risquait de la rejeter. Après tout, même si elles n’avaient pas perdu le contact, elle avait eu peur que le faussé entre son père et sa sœur ne mette de la distance entre elles deux.

La brunette rendit son étreinte de retrouvaille et son sourire chaleureux, puis, immédiatement, Lyn se mit à parler. Ça faisait plaisir de voir qu’elle était en forme. Oui, vraiment, c’était super.


« Toi aussi tu m’a trop manqué ! Je voulais te faire la surprise, c’est pour ça. Et puis je n’avais pas envie de t’embêter, tu dois avoir plein de boulot à faire pour finir d’emménager… »

Lynea observa tout autour d’elle avec un air impressionné sur le visage quand Lyn desserra ses bras. De ce qu’elle pouvait voir, l’appartement était plutôt grand, et quand tout sera terminé, que toutes les affaires et les cartons en tout genre éparpillés dans les pièces seraient rangés là où devaient être, ce sera un magnifique chez-soi.

Lorsqu’elle reposa les yeux sur sa sœur, elle vit que cette dernière l’observait. Sûrement pour voir si tout allait bien, c’est ce qu’elle pensait. Et tout allait très bien. Elle allait enfin pouvoir vivre loin de la pression des parents, repartir à zéro. Sans personne pour la juger, avec quelqu’un pour la soutenir.

La porte était restée ouverte, les deux imposantes valises devant. Lyn se saisit de l’une, la cadette ferma l’entrée et prit l’autre. Elle avança dans le salon, suivant sa sœur. Celle-ci lui parla à nouveau.


« Oh ! T’inquiète pas, j’ai supporté assez bien la nourriture en plastique de l’avion, rigola-t-elle en esquissant un demi-sourire. »

Quand on a pas l’argent pour se payer un voyage en première classe, dans l’une des meilleures compagnies du monde, on se contente des plats réchauffés qu’on nous donne. Et puis le voyage n’avait pas été si terrible que ça, la liberté compensait bien le manque de confort qu’offrait le décalage horaire.

« C’est grand chez toi ! »


Elle n’avait pas pu retenir cette exclamation, Lyn avait vraiment trouvé un bon appart. Comme elle l’avait deviné, c’était plutôt spacieux, et confortable. Ce qui n’empêcha pas Lynea de remarquer avec amusement que les cartons n’étaient pas tous déballés.


*Je pourrais au moins servir à ça, pensa-t-elle en laissant son regard chargé de culpabilité traîner sur les meubles.*

Coupable. Elle se le sentait un peu. Elle imposait comme ça son arrivée, ses affaires, toute sa vie à sa sœur qui n’avait rien demandé. Une mèche rebelle vint à nouveau lui bouché la vue. La façon la plus rapide pour y remédier fut un bon chouchou noir bien résistant.

« Je… »

La jeune femme hésita un instant avant de se lancer. Il y avait une petite question d’ordre pratique qui se promenait dans sa tête.

« J’espère que je ne te dérange pas. Si c’est le cas, tu me le dis. »

Elle donna avec cette phrase un sourire timide mais joyeux, elle ne voulait surtout pas être un fardeau, en tout cas, pas pour Lyn. Mais elle se doutait que ce n’était pas le cas, sinon elle ne serai jamais venu à Greenwitch.

Ses pupilles grises glissèrent sur les différentes portes de bois, se demandant où elle allait dormir. Du moment qu’elle avait un toit, tout irai bien. Même le canapé blanc qu’elle avait vu dans le salon accompagné d’une bonne grosse couverture lui suffirai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hunter-city.keuf.net
Lyn Soa

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 32
Age du perso : 22 ans.
Job : Etudiante à temps partiel.
Humeur : Bonne.
Photo d\\\'identité :
Date d'inscription : 20/10/2008

|| More ||
CITATION: " Mieux vaut avoir mauvais caractère que de ne pas en avoir dutout."
RELATIONSHIP:
SONG: .Belle Blesse ~ Vegastar.

MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues.   Jeu 30 Oct - 5:32

Ah oui, l'appartement est encore habité par plus de cartons que de personnes. Mais ça.. Elle s'en excusera après. Après l'élan de joie et d'affection qu'elle laisse s'exprimer pour Lynea. C'est inimaginable. la Cadette n'avait même pas a penser que sa sœur oserait la rejeter. Jamais, Ô grand jamais elle n'oserait. L'éternel conflit avec Lilian, qui après tout n'était pas vraiment son père, n'altérait en rien l'affection qu'elle gardait pour la jeune fille. Quant bien même Lynea n'était dans le fond que sa demi-sœur, elle ne voulait et ne pensait même pas une seule seconde a employer ce terme pour la qualifier. Leur lien dépassait le sang. Ça venait du cœur, des sourires et des souvenirs jalousement gardés par Lyn.

Depuis tout ce temps où elles ne s'étaient pas vue, Lyn n'avait pas réellement changée, une jeune femme. Toujours aussi affecteuse pour ses proches, mais également droite et un rien fière dans ses manières. Mais jamais hautaine. Pas pour Lynea. Lynea méritait une attention particulière de la part de sa soeur. Une attitude qu'elle n'offrait qu'a elle, et elle seule.

" Ah.. Toi aussi tu m'as vraiment manqué ! Et.. Pour une surprise.. "

Elle eu un éclat de rire en portant la valise jusqu'au canapé. Elle la déposa a coté avant de pivoter sur ses appuies pour faire a nouveau face à Lynea.

" .. C'est une surprise réussit. Et ne dit pas de bétise, tu sais bien que tu ne m'embêtes jamais. L'emménagement, comme tu peux le voir, ça traine un peu. Mais bon.. Je vais bien y arriver. Ce ne sont pas quelques cartons qui auront raison de moi. "

Quelques gestes pour accompagner ses mots, et surtout le visage qui signe à la négative pour signifier que l'idée même de la déranger est proprement dit impensable. Un beau sourire ne tarde pas a prendre place contre ses lèvres alors qu'elle posera ses mains contre ses hanches.

" Qu'est ce que tu es jolie. J'en reviens pas. Ah ! Tu as faim ? Je dois avoir un ou deux trucs de bon dans le frigo, ou alors, on se commande un truc ? Pas trop fatiguée du voyage ? "

Ohlala. Lyn.. Voyons Lyn. Il ne faut pas harceler ta soeur comme ça ! Mais c'est spontanné. Elle ne peut s'en empècher. Il y'a des reflexes qui ne se perdent pas. Les violines se détacheront de Lynea pour passer sur l'ensemble de l'appartement.

" Plutôt grand oui. J'ai eu un coup de chance je crois. Mais tant mieux d'un coté ! Ca nous fait de la place. "

Aucune inquiétude pour Lynea, elle ne compte pas la laisser seule. Elle est la bienvenue. Lyn lui ouvre grand sa porte, son appartement est sien. D'ailleurs, a son hésitation, son malaise qu'elle ne tarde pas a percevoir, elle s'avancera vers elle pour glisser une main le long de ses épaules et la rapprocher.

" Dis pas de bétise. Mh-mh. Tu es chez toi ici. J'ai deux chambres de libre ! Tu choisis celle que tu veux ! Bon.. Y'aura surement la déco a refaire, mais on ira s'acheter des trucs si tu veux. Qu'est ce que tu en dis ? "

Et voila. Lynea avait même une chambre. Le canapé ? Ja-mais. Qu'elle n'y pense même pas, elle pourrait bien choquer Lyn avec une telle pensée. Pfiou. Quel acceuil.

" Hey. Comment vas Maman ? Elle s'inquiète toujours pour un rien ? Tu l'as appelé pour lui dire que tu étais bien arrivée ? "

Lyn pense-t-elle seulement a arrêter avec ses questions ? Elle y pense. Elle va même appliquer. Elle retrouve le silence en déposant une bise contre la jour de sa Cadette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r-o-s-e.cowblog.fr
Lynea Soa

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 25
Age du perso : 20 ans
Job : Cherche un emploi / Etudiante en sociologie.
Photo d\\\'identité :
Date d'inscription : 28/10/2008

|| More ||
CITATION: Que serai la vie sans l'imparfait du subjonctif ?
RELATIONSHIP:
SONG: Crush Crush Crush ~ Paramore

MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues.   Jeu 30 Oct - 13:57

L’activité intensive de sa sœur, le bonheur de l’avoir retrouvé, son avalanche de questions, tout cela fit rire joyeusement Lynea. Elle se sentait vraiment bien ici, c’était indéniable. C’était le bon choix, elle en était persuadée plus que jamais. Que pouvait il y avoir de mieux ? Elle avait eut vraiment tord de penser que quelque chose comme un conflit familial aurait pu les séparer, ça avait été une erreur de l’imaginer.

Les deux jeunes femmes apportèrent les valises près du canapé avant que Lyn ne se remette à nouveau à parler. La cadette trouvait ça agréable de l’entendre après tellement de temps. Et ses paroles arrachèrent un magnifique et grand sourire amusé sur ses lèvres.


« Je t’aiderai pour vaincre les cartons quand j’aurai rangé mes affaires, affirma-t-elle, toujours souriante. »

Un compliment et plein de nouvelles questions. A nouveau la brunette ria. Légèrement, vraiment, sa sœur était géniale. Elle arrivait à penser à tout en même temps.

Pour ce qui était du jolie… Oui, on pouvait dire que Lynea l’était sans trop se tromper. Elle avait grandit, normal, et avait de plus en plus, aux dires de leur mère, un côté « Lyn ». Elles se ressemblaient au niveau du nez d’après elle. Et des cheveux. A chaque fois que Amy le disait, son père se raclait la gorge pour signifier son désaccord et la plus jeune des Soa souriait, fière qu’on lui parle de ressemblance avec cette sœur dont elle était si proche.

« On commande un truc, ne te fatigue pas à cuisiner dès ce soir, je ne veux pas que tu te dérange. En plus, ça fait longtemps que je n’ai plus manger mexicain, fit-elle en souriant à nouveau à sa sœur, d’un sourire complice. »

Pour le moment, elle ne ressentait pas vraiment les effets de fatigue du voyage. Ses jambes n’avaient pas de fourmis, ses yeux ne picotaient pas, elle se sentait en pleine forme. Si on lui avait proposé, là, tout de suite, d’aller faire du sport, elle aurait accepté. Mais comme à chaque fois que la brune se retrouvait dans cet état, elle le savait, trois heures et elle serait prête à s’endormir comme une masse. C’était un peu comme une bombe à retardement.

« Pour l’instant ça va, le voyage était agréable. »

Oui, tant mieux que cette appartement soit spacieux, comme ça il n’y aurai aucun problème pour que Lynea reste. Il y avait de la place, c’était vraiment… parfait. Pour la cadette, c’était parfait. Elle qui avait décidé de se faire toute petite, elle allait pouvoir reprendre une « taille normale ». Sans encombrer personne, évidemment.

En plus Lyn avait deux chambres libres ! Elle allait avoir le choix ! C’était vraiment ce que la demoiselle Soa pouvait avoir de mieux. Jamais elle n’en aurai espéré autant.


« C’est vraiment parfait Lyn ! Pour la déco, il n’y aura aucun problème, un peu de Lili’s Touch et ce sera super, dit-elle en accompagnant ses paroles de petits gestes. »

Quant à acheter des choses pour un peu arranger sa chambre, oui, si c’était Lynea qui payait. Elle n’accepterai pas que sa sœur paye pour elle, déjà qu’elle l’accueillait, elle se sentirai vraiment nulle si son aînée lui achetait en plus des choses qu’elle pouvait payer elle-même.

Lorsque Lyn aborda le sujet de leur mère, la jeune femme eu un petit sourire attendrit pour sa « moman » qui était restée en France. C’était en partie grâce à elle qu’elle avait pu venir aux Etats-Unis.

« Maman va très bien, elle m’a chargé de te dire que tu lui manque et qu’elle aimerai bien avoir un peu de tes nouvelles. Et là, je suis sûre qu’elle est en train de se ronger les ongles d’inquiétude. Je ne l’ai appelé que lorsque mon avion a atterri, elle voulait que je le refasse une fois chez toi, informa-t-elle en riant doucement de l’habitude de leur mère à s’inquiéter de tout et de rien. »

Une bise sur la joue fraîche de la cadette paru faire revenir le silence autour de Lyn. Ses questions ne l’embêtaient pas le moins du monde, c’était au contraire rassurant, ça prouvait que tout allait bien pour elle en ce moment. Tout allait bien.

« Alors, et toi, tout va bien ? Tu t’es bien intégré ici ? Les voisins sont sympas ? Demanda-t-elle en regardant quelques secondes par la fenêtre. »

Pour que tout soit vraiment parfait, il fallait bien que les gens qu’elle allait voir tous les jours soient agréables, sinon Lynea allait rapidement se sentir mal. Enfin, il y avait sa sœur dès à présent, et ce n’allait pas être quelques personnes associables qui pourrait la faire partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hunter-city.keuf.net
Lyn Soa

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 32
Age du perso : 22 ans.
Job : Etudiante à temps partiel.
Humeur : Bonne.
Photo d\\\'identité :
Date d'inscription : 20/10/2008

|| More ||
CITATION: " Mieux vaut avoir mauvais caractère que de ne pas en avoir dutout."
RELATIONSHIP:
SONG: .Belle Blesse ~ Vegastar.

MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues.   Jeu 30 Oct - 17:59

Hyperactive Lyn ? Non, tout simplement contente de revoir sa sœur. Depuis qu'elle avait décidé de mettre les pieds en Amérique, elle ne s'était plus décidé a revenir en France. Elle y avait laissé ses amis. Les deux Sébastien et pas mal de monde. Ainsi que sa soeur. La coupure avait été peut être trop brusque mais visiblement necessaire à la Demoiselle. Mais tout ceci ne l'avait pas réellement changé. Mesurée avec le monde, elle retrouvait toute sa spontanéité avec sa Cadette.

Lyn se décida avancer pour se placer entre le canapé et la table basse. Le lecteur Mp3 d'attrapé de sur le canapé, elle enroula les écouteurs autour du petit boitier pour le reposer soigneusement sur la table basse habitée par quelques objets dont son portable. Elle offrira un beau sourire aux rires de Lynea. Un pouce se lève pour faire signe que tout est Okay.

" Ca ira plus vite. Mais .. Demain ! On peut prendre un peu notre temps."

Lyn, adepte du rangement, elle n'aime pas le désordre, mais ce n'est pas une raison pour se tuer à la tache. Hors de question.
S'il y avait bien une personne dont la jeune femme était fière, c'est de Lili. S'était évident.
Un pas de coté de fait pour laisser une place a sa soeur sur le canapé, elle se décidera a se laisser dedant pour se pencher l'instant d'après et attraper son portable qu'elle désignera à sa Cadette avec un sourire.


" Mexicain pour toi, et Chinois pour moi. Comme d'habitude ? "

Lyn avait toujours préféré manger Chinois. Chacun ses préférences, mais ça ne la gènait en rien. Cuisiner ? Lyn ne savait cuisiner que quelques plats et surtout .. Des Pates et des desserts. Un peu particulier comme cuisine. Mais, qu'on ne se fasse pas de soucis, Lyn pense bien a se perfectionner.. Un jour. Bien qu'elle soit loin d'être le modèle de la femme d'interieur parfait.

" Bon, alors ça va pour le voyage. On commande et je te fais visiter l'appartement. Tu pourras installer tes affaires comme bon te semble après. Tu es chez toi ! Et.. "

Lyn aura un rire a son tour en acquiècant d'un signe de la tête. Visiblement totalement convaincue par les dires de Lynea. Une Lili's touch, ça la tentait bien.

" Un peu de toi, un peu de moi. Et beaucoup de classe. "


Parceque les Soa ont la classe comme elle aime tant le dire. Sûre d'elle ? Evidement. Comme toujours. Au sujet d'Amy de Nilia-Soa, elle aura un sourire plus mesuré. Elle aimait sa mère. S'était indéniable. Les nouvelles étaient trop rare de la part de Rose. De lyn. Elle n'osait pas, pour éviter le conflit familiale, sachant très bien qu'Amy ne cherchait qu'a arranger les choses pour le bonheur de tous.

" Tu pourras l'appeler pour lui dire que tout va bien, et tu lui diras que je vais bien aussi. Elle n'a pas de soucis à se faire. "

Ne pas avouer pourtant que sa mère lui manque et ne pas penser a prendre le téléphone pour lui parler elle même. Elle ne voulait pas. Affecteuse, Amy l'était, mais peut être un brin maladroite. On ne sait jamais que leur mère pense à parler de Nicolas. Son décès, sa perte pour Lyn était encore trop présente d'une certaine manière, elle ne voulait pas affronter le regard et les paroles maternelles pour s'entendre dire que s'était une erreur alors qu'elle ne l'aura jamais vu comme ça. Ce mariage accidentel n'aura provoqué chez la jeune femme que des bonheurs.

Miss Soa aura un moment de silence. Si elle va bien ? Biensur. Elle acquiècera d'un signe de la tête. Tout à fait convaincue et convaincante avant de se décider a parler enfin, a répondre.


" Installe toi. "

La place à ses cotés de désignée d'un geste de la main.

" Oui, tout va bien pour moi. Ca fait a peine une semaine que je me suis installée ici. Je me suis inscrite à la fac. Je ne connais pas beaucoup de monde encore, a part peut être ceux que je croise de temps à autre. Mais pas plus. Je devrais penser a rencontrer mes voisins. Ca serait bien. "

Lyn en aura un leger rire. Elle s'était attelée a s'installer, s'inscrire à la fac. A se créer une nouvelle vie. Mais les liens n'étaient pas encore là. C'est une nouvelle vie pour Lyn. Une nouvelle vie qui prend du temps a se construire.

" Et toi alors ? Qu'est ce que tu me racontes de beau ? Les parents t'on laissé quitté le nid familiale sans trop de soucis ? "

Les parents.. Accrochés à la petite dernière, leur fierté que Lyn n'est pas, chose qui ne dérange absolument pas cette dernière. Ca étonnerait presque sa grande soeur qu'ils l'aient permis de venir ici, voir et habiter avec la jeune femme si.. Si.. Tellement.. Tellement Elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r-o-s-e.cowblog.fr
Lynea Soa

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 25
Age du perso : 20 ans
Job : Cherche un emploi / Etudiante en sociologie.
Photo d\\\'identité :
Date d'inscription : 28/10/2008

|| More ||
CITATION: Que serai la vie sans l'imparfait du subjonctif ?
RELATIONSHIP:
SONG: Crush Crush Crush ~ Paramore

MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues.   Lun 3 Nov - 22:02

Lorsqu’elle vit sa sœur s’avancer vers le canapé, Lynea la suivit des yeux. Elle se rendit compte que la lumière était devenue moins forte, comme légèrement tamisée. Un coup d’œil par la fenêtre confirma son impression, le soleil commençait sa longue descente vers l’horizon. L’horloge affichait les environs de 19 heures.

Lyn rangea ce qui était apparemment son lecteur Mp3, puis tout en levant le pouce, elle accepta son aide, reportant néanmoins la tache au lendemain. Evidemment, cela aurait été un peu triste de commencer leur nouvelle vie ensemble par un rangement intensif d’appartement plutôt qu’on bon repas « traditionnel ».

La cadette Soa vint s’installer aux côtés de son aînée sur le confortable canapé. Elle attrapa un cousin, s’assis en tailleur tout en laissant une large place à sa sœur et serra le cousin contre son ventre, geste qu’elle aimait faire lorsqu’elle se sentait à l’aise. Etrange habitude, n’est-ce pas ? Pourtant, c’était une des choses qui permettaient de « traduire » ses sentiments. Tout comme s’attacher les cheveux en chignon et les laisser ainsi lors des moments où elle se sentait de mauvaise humeur.


« Comme d’habitude, confirma t-elle avec un large sourire. »

Pour sa part, Lynea cuisinait surtout les plats sucrés. Rien de mieux que de délicieuses crêpes ou qu’un succulent gâteau au chocolat. Quand au plats salés… mieux valait ne pas trop compter sur elle… Vive les desserts ! Mouai… Ce n’était pas comme ça qu’elles allaient réussir à se nourrir correctement, de l’entraînement ne leur ferai aucun mal.

La brunette lâcha son cousin, le reposa rapidement à sa place et regarda sa sœur qui lui annonçait l’emploi du temps du soir. Ce dernier lui convenait totalement.


« … Vis ta vie mon petit ! ajouta t-elle en se donnant la voix rocailleuse qu’avait leur grand-mère maternelle lorsqu’elle leur disait cette phrase maintenant culte pour les deux jeunes femmes. »

Elles rirent ensemble. Que c’était bon d’être à nouveau avec elle, de retrouver cette complicité qui lui avait tant manquée pendant des années. Enfin, plus besoin de remuer le passé, il fallait vivre le présent, ce présent qu’elle aimait déjà. Plein de nouvelles choses à découvrir, une ville, un état, des gens, et une personne sur qui compter. Que du bonheur.

Un nouveau sourire étira les lèvres de Lili. Oui, de la classe, leur famille en avait, la question se posait à peine. Un peu trop fière ? Non, simple vérité qui rendait leur cercle familial encore plus particulier qu’il ne l’était déjà. Que voulez-vous, c’est dans les gènes.

Puis la discussion autour de leur mère ternit un peu l’ambiance. Elle le savait pourtant, leurs parents étaient un sujet délicat à aborder, même s’il était parmi ceux qui étaient les plus important. Cela ravivait des souvenirs dont la demoiselle Soa n’avait pas connaissance, ou à peine. Mais elle ne voulait pas gâcher ce soir avec cela.

Un instant de grand blanc. Un silence pas gêné mais pas très confortable non plus. Juste de ceux qui arrivaient de temps en temps. Ses pupilles claires observèrent Lyn acquiescer doucement. Tout allait donc bien ?

Lynea se rapprocha de là où se trouvait sa sœur, cette dernière lui avait intimé de s’installer à son côté. Ensuite, elle l’écouta parler.

D’après ce qu’elle lui disait, ça vie était plutôt tranquille. La fac, l’appart, les quelques personnes qu’elle avait rencontré, les voisins avec lesquels il faudrait qu’elle aille discuter un peu, histoire de faire connaissance. Lili hocha la tête, c’était normal qu’il ne se soit pas passé beaucoup de choses, Lyn venait juste d’emménager. Il faudrait du temps pour pouvoir consolider les bases de cette nouvelle vie. Au moins, elle avait Lynea, et elle voulait qu’elle le sache. Comme toujours, elle serai présente pour elle.


« Tout est bien alors. Tu as de quoi vivre une belle vie ici, fit-elle en souriant. »

Maintenant c’était à son tour de raconter sa grande aventure.

« Alala… tu les connais, ça n’a pas été une partie de plaisir. Encore, maman a été plutôt compréhensive… au bout d’un long mois et demi. Elle a réussit à se mettre dans la tête que j’étais majeur, et que ce n’était pas si mal. Mais elle a exigé d’avoir régulièrement des nouvelles et que je ne laisse jamais tomber mes études, ce qui est évident. »

Elle souffla un moment avant d’attaquer sur leur père, enfin… son père.

« Par contre papa… On s’est énormément prit la tête. Des disputes, presque autant que quand tu étais à la maison. Et le fait que sa « petite fille sage » ne soit plus si sage que ça, c’est une chose qu’il n’a pas tellement apprécié. J’ai dû lutter longtemps, et même encore aujourd’hui, si je n’avais pas vingt ans, il m’aurai interdit de venir. Maman m’a un peu défendu lorsque c’est allé trop loin. »

Voilà, elle avait tout dit. Ce n’était pas un poids, mais le raconter à quelqu’un était plutôt agréable. Comme si tout cela était bien derrière elle dès à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hunter-city.keuf.net
Lyn Soa

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 32
Age du perso : 22 ans.
Job : Etudiante à temps partiel.
Humeur : Bonne.
Photo d\\\'identité :
Date d'inscription : 20/10/2008

|| More ||
CITATION: " Mieux vaut avoir mauvais caractère que de ne pas en avoir dutout."
RELATIONSHIP:
SONG: .Belle Blesse ~ Vegastar.

MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues.   Sam 8 Nov - 6:14

Dix neuve heures, déjà. S'était justement l'heure de penser a commander quelque chose, faute de penser a cuisiner. Le regard violine qui passe sur sa sœur qui s'installe. Un sourire lui est adressé. Le portable déjà dans sa main, elle ne tardera pas a ouvrir le clapet pour appuyer sur quelques touches sans pour autant encore appeler. La réponse est positive pour la commande. Elle marque un moment de silence, signe d'une réflexion. Ça dur a peine quelques secondes avant qu'elle ne se décide a redresser le regard.

" Bon, alors.. J'appelle les renseignements pour avoir les numéros avant. Ça sera plus pratique a mon avis. "

Évidement, et c'est un sourire qu'elle adresse a sa cadette avant de laisser ses violines se reposer sur l'écran du portable. Le numéro des renseignements est connut au moins. C'est déjà ça ! Tout n'est pas perdu pour leur diner.

Sa réflexion s'arrête à l'exclamation de sa sœur, c'est un rire qu'elle lui offre en acquiesçant. Une réponse ? Bien sur, mais le portable est abandonné quelques secondes pour cela.

" J'y pense jeune fille, j'y pense ! "

Les sourcils froncés, une expression faussement renfrognée de prise. L'amusement se marque dans le timbre de sa voix. Elle se veut sérieuse sans l'être. Ce qui lui convient parfaitement dans le fond, le rire est effectivement a nouveau de mise alors que les doigts jouaient avec son portable. Elle n'était pas décidée a bouger tout de suite de sa place.

Retrouver sa sœur était un vrai bonheur. Toutes contrariétés s'envolaient pour un moment de légerté. Un moment qu'elle appréciait et elle se doutait bien qu'il y en aurait plein d'autre. Une multitude d'autres.
Et pourtant, le silence que l'on pourrait qualifié d'inconfortable est perçut. Elle observe sa cadette pendant un instant avant de reporter toute son attention sur le portable. Le numéro est composé mais le geste est avorté en ce qui concerne l'appelle. Elle en revient à Lynea. Un hochement de tête, affirmatif. Elle a de quoi vivre une belle vie ici. Elle y pense. C'est ce qu'elle souhaite. Surement pour enterrer certaines choses sans pour autant les oublier.


" J'y pense sérieusement. C'est assez.. Mh.. Mignon comme endroit. "

Concernant leurs parents ? Elle se fait attentive. Acquiesce concernant Amy. Elle se doute bien que cette dernière a eu du mal a laisser Lynea, leur petite dernière s'échapper du nid parental.

" Ah ça.. Je m'en serais douté qu'elle aurait mis autant de temps a se décider. C'est pas simple de se faire a l'idée que le petit Bébé de la maison prenne son envol. "

Et pour joindre le geste à la parole, elle passera une main sur les épaules de sa sœur pour la serrer contre elle avec un sourire amusé, taquin.


" .. Parcequ'elle est siiii miiiignooonnnne ! Et encore siiiii jeuuuune ! "

C'est un moment d'égarement de la part de Lyn, qu'on lui pardonne, elle taquine sa cadette. Le nez se plisse légèrement alors qu'elle relâchera Lynea.

" J'arrête."

On ne sait jamais. Mais c'est une bonne initiative de sa part. Concernant Lilian ?

" Ah .. Oui. Je me doute qu'avec lui, ce n'était pas aussi .. Mh. Enfin, Tu ne risques rien ici avec moi. Bien que je doute qu'il en pense autant. Mais qu'importe. Il verra bien par lui même, et tu es en age d'avoir ta vie. Tu es majeure et vaccinée comme on dit. "

Elle acquiesce même d'un signe de la tête. Lilian et Lyn ne se sont jamais accordés, sur aucun sujet, et même a distance, cela reste tel qu'elle. M'enfin, elle ne comptait pas s'étendre sur le sujet puisqu'elle secouera légèrement le portable pour le désigner à Lili.

" Je me décide a appeler ! "

Aussitôt dit ? Aussitôt fait. Le numéro des renseignements de composé quelques secondes plus tôt, elle n'a qu'a appuyer sur la touche d'appel. Le téléphone de porté a son oreille, elle attend. C'est assez rapide. Deux sonneries et une voix féminine se fera entendre. " Les renseignements, bonsoir. Vous désirez ? "

" Bonsoir, j'aimerais avoir le numéro d'un restaurant Mexicain et Chinois qui pourrait nous livrer. "

Quelques autres précisions de donné a cela, le quartier, pour que les restaurants soient au plus près et la livraison donc plus rapide. Elle finit par.. Patienter. " Bien, veuillez patienter quelques secondes s'il vous plait."
Et là.. Mh. Soucis. Pourquoi ?

" Mince, j'ai pas de quoi noter. "

Ah ça, il fallait y penser avant. Elle observe aux alentours, se relève. Il lui faut un papier et un stylo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r-o-s-e.cowblog.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles tant attendues.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles tant attendues.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles longtemps attendues
» << Les 9 vies tant attendues >> [ suite ] { pv Edelun }
» Les retrouvailles tant désirées ? KOLEYLAPAWAAAA ( oui va y'avoir du hot )
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Greenwich Roomates :: // Memories \\ :: 
Archives du forum
 :: Archives des sujets
-
Sauter vers: