AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une ballade sportive. [ Libre. ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyn Soa

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 32
Age du perso : 22 ans.
Job : Etudiante à temps partiel.
Humeur : Bonne.
Photo d\\\'identité :
Date d'inscription : 20/10/2008

|| More ||
CITATION: " Mieux vaut avoir mauvais caractère que de ne pas en avoir dutout."
RELATIONSHIP:
SONG: .Belle Blesse ~ Vegastar.

MessageSujet: Une ballade sportive. [ Libre. ]   Ven 24 Oct - 18:18

17h00. Les cours sont terminés. Pour la semaine. Le soulagement quand on y pense. D'ailleurs, ça se voit a son sourire. Son sac contenant ses notes et quelques affaires de fille accroché à son épaule droite. Elle le replace d'une main en entrant dans le parc. La main s'échappe pour fouiller dans la poche de sa veste en jeans. Elle en sort un lecteur Mp3. Les violines l'avisent, elle l'allume, déroule les écouteurs pour les placer dans chaque oreille. Musique d'enclenché. Ça donne quoi la lecture aléatoire ? Un truc du genre.. Battle Of One, de 30 Seconds to Mars. Ça bouge, elle aime bien. Un nouveau sourire s'élargit sur ses lèvres nacrées. Le lecteur est rangé dans sa poche. Le regard se redresse alors que les pas s'enchaineront dans l'allée du parc. Le regard violine maquillé de noir navigue sur les alentours pour observer le monde. Elle n'entend plus les gens vivre. Elle est .. Coupée du monde. Et pourtant, elle l'observe.

" Mh-mh. I want to fall, I want to fall ♪ "

Il y a même la petite note de musique. Normal, elle chantonne. Chantonne tout juste et simplement juste. Une main se place dans la poche de sa veste, la seconde vient balayer une mèche brune qui retombera finalement dans la seconde poche. Tout va a merveille. Tout est en ordre.

* Il me manque quelques trucs de déco.. Demain. J'ai le temps. *

Prendre le temps de vivre, c'est une bonne idée, non ? Bien sur que si. D'ailleurs, c'est une bonne devise qu'elle pense très certainement appliquer. Non, rectification, elle applique.
Et.. Le regard passe à droite, hm-hm. Un chien. Elle bifurque pour l'éviter. Voyons Lyn, ce n'est qu'un Caniche ! Faut pas avoir peur, comme on dit, ce n'est pas la grosse bête qui va manger la grosse.


* Oui mais quand même.. *

D'accord, elle n'aime pas. Ça lui fait peur, c'est un peu une peur viscérale. Et.. Le regard qui s'est donc détourné, le chien est vite oublié. Sauf que dans un parc, il y'en a plein. Plein. Trop. Elle y pensera a deux fois avant de repasser par là. Tant pis. Là bas, il y'a un gros labrador blanc qui joue avec son maitre. C'est cool. Jolie scène, sauf que le baton est balancé vers Lyn. Elle se fige. Les yeux qui s'ouvrent un peu plus en remontant sur la bête. Bestiole en approche. Elle recule d'un pas. Le chien s'arrête a ses pieds pour attraper le baton. Le Maitre approche. " Y'a rien a craindre. Il ne va pas vous manger." C'est ce qu'il dit, seulement, elle ne l'entend pas vrai-ment puisqu'elle a les écouteurs aux oreilles. Les yeux se plissent légèrement, elle avise de manière on ne peut plus suspicieuse le chien.

" Mh.. Je vais par là. "

Et qu'elle désigne une direction au hasard. Sauf que le chien. Maintenant.. Il veut jouer. Ah. Malin ça. Il approche, elle s'éloigne. Comme si elle ne l'avait pas vu. Il aboie, elle sursaute. Il recommence, là, elle accélère le pas. C'est la fuite au sens propre du terme.

" Ah non, non, non. J'aime pas. "

Tout le temps garder contenance, hm ? Ah oui, mais pas devant un chien. La balade ? Elle se change en course poursuite avec le chien qui lui court derrière. Lyn qui court au possible avec ses talons. Et la Maitre du chien qui tente de le rattraper. " Rusty, reviens là ! " C'est ça. Faut le faire revenir. Parceque Lyn, en attendant.. Elle court ûu'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r-o-s-e.cowblog.fr
Cameron Jenkins

avatar

Nombre de messages : 50
Age du perso : 28
Job : Pompier
Humeur : Dubitative
Date d'inscription : 29/09/2008

|| More ||
CITATION:
RELATIONSHIP:
SONG: Under the Bidge - Red Hot Chili Peppers

MessageSujet: Re: Une ballade sportive. [ Libre. ]   Ven 24 Oct - 19:05

[HJ: j'espère que ça ne te gêne pas si j'ai répondu, mais j'ai trouvé ton topic amusant, ça m'a donné envie d'y participer]



Un jour comme les autres ? Non…Cameron Jenkins avait décidé que celui-ci ne s’investirait pas dans la ritournelle quotidienne. De toute évidence, depuis trois ans, il essayait de ne plus penser au passé et éviter de retourner dans une vie morose et sans but. D’ailleurs ce fut une des raisons qui le poussa à faire le plus beau métier du monde qui ne fut pas sans risque journalier. Pompier. Sauver des vies. Eteindre des feux. Oui une vocation sans précédent. Une révélation pour cet homme qui avait cru, dès son plus jeune âge, qu’il ne ferait pas grand-chose d’une vie qui s’annonçait très mal et sans avenir…Sans rêve aucun.

Ce vendredi-là sembla magnifique dans sa splendeur automnale. Le citadin new-yorkais avait terminé son service à 13h. L’après-midi était passée à une vitesse fulgurante, entre papiers administratifs et quelques affaires juridiques à poursuivre. Cependant, l’heure n’était pas à parler de cette affaire qui lui rongeait l’esprit et le cœur, non il ne voulait plus en parler dès son départ du cabinet de son avocat, craignant de laisser ses nerfs un peu trop à la surcharge mais surtout à l’explosion. Rentrant à son appartement, il se débarrassa négligemment de sa cravate et de son costume pour enfiler un marcel blanc et un jogging sombre. D’habitude, il préférait aller courir le matin, lorsque l’humidité et la rosée de l’aube étaient ses seules compagnes, seulement à cette heure avancée, il avait besoin d’extraire ses pensées loin de sa tête et de sa soirée. C’était simple ? Il voulait penser à autre chose…

Sauf…qu’il se trompait ce n’était jamais une mince affaire.

Le bip singulier de sa montre sonna les 17h de cette fin de journée. Cameron prit les clés de son appartement et sortit en hâte pour rejoindre le parc qui se trouvait à deux pâtés de maisons plus loin. En courant il opéra.
Oui, à peine était-il sortit, la brise d’automne voulut l’intercepter il lui réclamer sa saison fraîche mais il n’en eut que faire, il savait que dans quelques minutes la chaleur de l’effort le submergerait. Son souffle s’habitua bien vite à son exercice physique, démontrant son habitude sportive. A n’en pas douter sa musculature et sa haute carrure témoignait d’une intense activité physique.

Il avait enfin passé les grilles caractéristiques de l’entrée du parc du quartier. L’atmosphère était parfaite, il pouvait enfin se libérer de tous les spasmes torturant et du tracas quotidien que lui prodigué ses problèmes journaliers. De temps en temps, le jeune homme regardait sa montre…

Vingt bonnes minutes maintenant qu’il courrait. Un petit étang résidait au centre du parc, des canards attirèrent gentiment son attention et dans sa course effrénée il ne vit pas la jeune femme qui fonçait droit sur lui, poursuivie par un chien joueur.
Le coup ne put s’éviter, il se prit de plein fouet la demoiselle. Vacillant tous les deux, Cameron tomba au sol, le corps féminin sur lui et le chien, glapissant, vint les renifler avec gaieté en aboyant pour s’amuser avec eux.
Le pompier sentit la jeune femme se compressait contre lui alors que l’animal se dirigeait vers elle, apparemment elle en était terrorisé. Cameron mit tout de même un temps de réaction, puis tira doucement sur le collier du labrador afin de l’écarter de la demoiselle pour que celle-ci puisse se remettre sur pied.

Le dit propriétaire du chien arriva, essoufflé, en s’excusant auprès des deux personnes encore avachis au sol. Cameron caressa l’animal et laissa son maître le tenir.


- Ce n’est rien, il y a eut plus de peur que de mal ! Ajouta-t-il en un sourire.

C’est à ce moment-là qu’il rencontra le regard de celle qu’il avait heurté :

- Je suis désolé, je ne vous ai pas vu arriver. Ca va ? Pas trop mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyn Soa

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 32
Age du perso : 22 ans.
Job : Etudiante à temps partiel.
Humeur : Bonne.
Photo d\\\'identité :
Date d'inscription : 20/10/2008

|| More ||
CITATION: " Mieux vaut avoir mauvais caractère que de ne pas en avoir dutout."
RELATIONSHIP:
SONG: .Belle Blesse ~ Vegastar.

MessageSujet: Re: Une ballade sportive. [ Libre. ]   Ven 24 Oct - 19:43

[ Hj : Non, non, pas de soucis ! ^^ ]


Cours Lyn, cours. Elle est entrain. Mais attention, pas de cri hystérique, pas de marque de peur. Juste la respiration rapide dû a l'effort. Juste le fait qu'elle court. Sportive Lyn, c'est une sportive. C'est un point positif quand on improvise une course poursuite avec un Labrador. Les écouteurs qui se détachent de ses oreilles pour retomber le long de son cou. Elle ne s'en occupe pas vraiment. Le chien aboie, véritablement joueur. Le Maitre derrière qui continue de courrir, d'appeler son animal, mais c'est peine perdu. Peut être une histoire de parfum ? Hm-hm. Possible. Elle a un parfum qui attire les animaux, les chiens. Pas rassurant ça. Et..

Cameron ? Il se trouvera sur son chemin. Lyn, c'est une jeune femme. Une silhouette relativement haute, enfin, plus ou moins, grace a ses talons très hauts. Ca aide a se grandir. Des talons cachés par un jeans assortie a sa veste ouverte. Un haut rouge sang en dentelle, décolleté, en dessous. Un pendentif tombant dans le décolleté. Son sac a l'épaule qui glisse dans sa main pour facilité sa course. Elle ne tarde pas a .. BOOM.. Être arrêtée nette dans sa course. Pfiou, elle en a perdue son sac. Ca freine drolement. Elle lui tombe dessus. La respiration rapide. Les iris violines qui avisent aussitôt le chien qui arrive. Elle ouvre la bouche et.. Rien. C'est le silence. Tout juste un souffle qui s'échappe de ses lèvres rosées.

Le chien est en approche. Elle se fige. Ne bouge plus. Rien. Elle pâlit même légèrement. Non mais pas un chien. C'est le dernier truc a croiser.. Même dans un parc. Pour elle. Elle a un sursaut quand il aboit. Mais toujours pas un mot. Lyn, voyons, un peu de tenue. Debout. Non ? Non. Elle n'a pas encore fait attention à Cameron sur qui elle était installée. Une main qui se pose a son épaule, elle se redresse légèrement quand il écarte le chien. Le regard violine maquillé de noir qui dévie du chien éloigné pour se porter sur.. Son coussin improvisé. Elle cligne des yeux. Elle a viré muette ? Mais non. Le regard se reporte sur le Maitre qui s'excuse. Lyn se décide enfin a se redresser pour se relever. Les talons claquent contre le sol, voila. Elle replace une mèche brune.

Bon, alors.. Maintenant Lyn ? Elle reprend contenance comme elle peut, se redresse légèrement. Se décalle d'un pas pour s'éloigner de l'animal. Tant qu'il est tenu, il ne risque pas de lui tomber dessus.


" Mh.. "


Terriblement éloquente Miss Soa. Pourquoi ? Parcequ'elle se retient de raler. Elle avise Cameron d'un coup d'oeil, puis en revient au Maitre de l'animal confus.

" Ce n'est rien. Par contre, vous pourriez.. "

Quoi donc Lyn ?

" .. Partir ? "


Une moue vient barrer ses lèvres. Navrée. Peut être bien, mais plus l'animal est loin, mieux elle se porte. Elle n'y peut rien.

Toute son attention revient ensuite se porter sur Cameron. Le visage se penche légèrement sur le coté. Elle lui tend une main pour l'aider a se relever. Pas qu'elle ait une force d'homme. Loin de là, mais c'est d'avantage pour le geste alors que le Maitre et le Labrador finieront par s'éloigner après une nouvelle excuse de la part du jeune homme.


" Je n'ai rien. Ca va aller. Merci, et vous ? Rien de cassé ? Désolée de.. "

La main de libre qui se relève pour désigner la scène d'un geste vague alors qu'elle esquissera un brin de sourire marqué d'une fossette. S'il s'est relevé, sa main sera relachée.

" Tout ça. "

La phrase s'achève simplement. Elle souffle. Plus de peur que de mal. Elle a eu plus peur qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r-o-s-e.cowblog.fr
Cameron Jenkins

avatar

Nombre de messages : 50
Age du perso : 28
Job : Pompier
Humeur : Dubitative
Date d'inscription : 29/09/2008

|| More ||
CITATION:
RELATIONSHIP:
SONG: Under the Bidge - Red Hot Chili Peppers

MessageSujet: Re: Une ballade sportive. [ Libre. ]   Ven 24 Oct - 20:20

Légèrement affalé au sol, Cameron sentit la demoiselle se relever, reprenant son souffle tout aussi bien que lui. Il échangea un bref regard avec elle, voyant habilement ce regard paniqué à la vu du chien. Un petit sourire se logea sur le coin des lèvres du pompier. Il examina alternativement la scène, la contenance que la jeune femme essayait de reprendre en demandant gentiment mais avec audace au maître et son chien de s’éloigner d’elle. Une ironie parfaite, se dit Cam. Enfin pas risible pour elle en tout cas. Il réprima un petit rire. Non pas qu’il se moquait d’elle, mais la demoiselle l’amusait gentiment.

Elle s’adressa enfin à lui, apparemment elle avait subit le choc sans conséquences de blessures ou autre. Elle lui retourna la question, son égo aussi gros soit-il eut l’air d’en prendre un coup. Il était inutile de crier et d’informer à tord et à travers que la fierté et le machisme de monsieur n’avaient d’égaux que lui-même. Seulement il n’en fit pas part, son regard s’assombrit en une demie seconde puis il se replongea dans le regard dans son interlocutrice :


- Non ça va. Merci. Répliqua-t-il, dans un ton légèrement sec.

Il se reprit et tourna la tête vers le propriétaire du chien.


- Je pense Monsieur, que votre chien a besoin d’aller se dégourdir dans l’herbe ! Ajouta Cameron, de manière plus sympathique et d’un air entendu.

Comprenant, l’homme et son animal s’éloignèrent, leur souhaitant une bonne fin de journée. Cameron choisit alors d’accepter la main que lui tendait la jeune femme et se releva avec souplesse. Puis, enfin sur pieds tous les deux, le pompier détacha le lien bref de leurs doigts et épousseta légèrement son pantalon, devenu légèrement blanc à cause de la chute sur le sentier caillouteux. Cameron releva ensuite ses prunelles noisettes et dit :


- Vous n’avez pas à vous excuser, je suis tout autant fautif. Il parait que le chien et le plus grand ami de l’homme. Pas le vôtre apparemment ?

Non, il ne voulait pas se moquer d’elle, juste la taquiner un peu, histoire de faire oublier l’incident.
Puis, inconsciemment il retendit une de ses mains puissantes qui avait épousé la sienne tout à l’heure.


- Je suis Cameron Jenkins. Puis-je prétendre à connaître le nom d’une rugbyman qui m’a si bien plaqué à terre ? demanda-t-il dans un demi-sourire.

C’est alors, récupérant enfin une respiration normale, qu’il prit conscience de la sensation coupante que lui procurait son bras. Machinalement, il passa son autre main sur son bras tendu vers la jeune femme et remarqua une longue griffure et une entaille fine couverte d’un petit filet de sang.


- Ah si ! Je crois bien que vous m’avez blessé ! Ma peau n’a pas su résisté à vos ongles on dirait… Protesta-t-il doucement en rejoignant le regard de la jolie brune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyn Soa

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 32
Age du perso : 22 ans.
Job : Etudiante à temps partiel.
Humeur : Bonne.
Photo d\\\'identité :
Date d'inscription : 20/10/2008

|| More ||
CITATION: " Mieux vaut avoir mauvais caractère que de ne pas en avoir dutout."
RELATIONSHIP:
SONG: .Belle Blesse ~ Vegastar.

MessageSujet: Re: Une ballade sportive. [ Libre. ]   Ven 24 Oct - 21:08

Ouh le ton sec. Ça l'arrête une demi seconde. Un sourcil qui se rehausse, une simple manie qui traduit toute sa perplexité. Le visage se penche sur le coté. Se redresse aussitôt mais tout à fait calmement. Reprendre contenance, c'est tout un art. Un art qu'elle maitrise. Une main passe contre son jeans pour y enlever quelques poussières blanchâtres. Rien de bien dérangeant. Les violines s'abaissent d'ailleurs sur son pantalon avant de remonter lentement sur le jeune homme.

" Mh.. Bien. Si vous le dite. "

L'expression même, les mots prononcés, ça marque et relève tout à fait volontairement sa perplexité. Mais sans plus. Miss Soa a bien appris une chose, a ne pas se formaliser de certaine réaction.
Le visage et l'attention se détourne alors qu'elle sortira son lecteur Mp3 de sa poche et commencera a enrouler ses écouteur autre de quelques doigts alors que le regard sera porté sur le propriétaire du chien et l'animal lui même. Elle ne dit mot en éteingnant le petit boitier pour y arrêter la musique une fois son sac replacé a son épaule. Le lecteur y est même déposé tranquillement.

Aux mots de Cameron, toute son attention lui revient. Les lèvres se pincent quelques secondes avant qu'elle n'esquisse un bref sourire.


" Le chien est l'animal de tout les hommes. Sauf exeption. Je pense que je fais partie de ces exeptions. "

Elle acquièce d'un signe de la tête. Convaincante ? Peut être, mais en tout cas, parfaitement convaincue de ses propres mots. L'expression, les mimiques, tout y est.

* Mh. Je n'ai pas peur. *

C'est ça. Mal de mentir, même en pensée Lyn ! Ca la perdra. Les iris améthystes ne tarderont pas a échouer sur la main du jeune inconnu qui.. N'est finalement plus si inconnu que ça puisqu'il se présente. Une main se tend pour venir sérrer la sienne. Un nouveau sourire s'empare de ses lèvres.

" Soa Lyn. Enchantée de vous rencontrer.. Cameron."

Une pose, la main qu'elle délasse ensuite de la sienne après l'avoir serré. Les doigts remontent pour écarter une mèche brune, simple mimique. Habitude qu'elle ne perd pas.

" C'est assez.. Mh. Fracassant comme technique pour aborder les jeunes filles en pleine séance de .. Comment dire.. De Sport. "

Le ton se fait amusée. Tout autant que le sourire et le regard même. Une touche d'humour. Elle se tente a l'humour drôle ou presque. Mais les sourcils finissent par se froncer alors que le regard descendra jusqu'a la blessure. Elle s'avance d'un pas. S'arrête. Les prunelles naviguent jusqu'a ses propres mains et plus particulièrement ses ongles. Elle les observe pendant quelques secondes avant de redresser son regard a nouveau sur la blessure. Mais le chemin ne se termine pas là, puisqu'elle en revient au visage du jeune homme.

" Apparement.. Mh. J'ai un peu trop acéré mes ongles ce matin au petit déjeuné. "

Quelle arme fatale. C'est dit avec un nouveau sourire. Mi-amusée, mi-désolée.

" Ca va quand même aller ? "


C'est une manie. Une question. Elle demande. Après tout, elle est plus ou moins responsable de sa blessure. Enfin, c'est ce qu'elle croit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r-o-s-e.cowblog.fr
Cameron Jenkins

avatar

Nombre de messages : 50
Age du perso : 28
Job : Pompier
Humeur : Dubitative
Date d'inscription : 29/09/2008

|| More ||
CITATION:
RELATIONSHIP:
SONG: Under the Bidge - Red Hot Chili Peppers

MessageSujet: Re: Une ballade sportive. [ Libre. ]   Dim 26 Oct - 13:18

Avait-elle déjà reprit toute son hauteur, comme si rien ne s’était passé ? Oui. Et avec audace et prestance. Il était rare de voir une femme aussi sûre d’elle, capable de bouleverser et d’ignorer. Seulement, Cameron resta attentif à se regard fuyant qui menaçait du coup de l’œil, plus anxieux que vil, le chien et son malheureux maître confus qui s’éloignaient à l’autre bout du parc.
Un sourire éloquent naquit sur les lèvres sournoises et masculines. Il était lu sans détour sur son visage qu’elle avait un sentiment d’effroi à la vue d’un canin. Une délicieuse bouche paniquant, un front lisse qui se ternit et des iris foudroyants autant terrifiés que splendides. Non qu’il ne remarquait le joli minois de son interlocutrice, après tout le pompier n’était-il pas un habile Dom Juan, mais il venait tout juste d’en apprécier les traits avant que la dénommée Lyn Soa ne prenne la main qu’il lui tendait pour la serrer brièvement.

Il la contempla à demi, percevant l’adresse et l’habitude d’une prise de mèche brune courtoisement anodine devant son regard. Cameron dut alors laisser échapper un petit rire lorsqu’elle lui demanda de façon détournée sa technique de cour. Un silence s’installa pendant lequel, les prunelles sombres tremblèrent de malices et cherchèrent une divine mais secrète provocation. Sa bouche, au bout d’un instant, laissa échapper la réponse tant souhaitée :


- Perspicace Miss Soa ! Comment arrivez-vous autant à me cerner après un rapide coup d’œil ?...Peut-être par le fait que votre soigneuse technique pour aborder un homme est égale à la mienne ?

Un jeu continu s’explora alors. Une rencontre particulière, pour un jeu de mots et de paroles amusés et emplis de malices.

Lyn contempla ensuite, la blessure bénigne de Cameron. Scrutant quelques secondes la plaie elle revint poser ce regard pénétrant sur le visage du pompier, après avoir examinait ses propres ongles : " Apparemment... Mh. J'ai un peu trop acéré mes ongles ce matin au petit déjeuné. "


- Je crois aussi… Répondit Cameron.

C’était à son tour de faire mouche apparemment, elle le provoquait gentiment dans une moue dubitable libéré des excuses et d’amusement.


- Je devrais m’en sortir indemne, je crois. Mais la prochaine fois, faites attention, quand vous décidez de faire opérer votre technique de drague, ne marquez pas trop vite votre territoire.

Bien entendu c’était une pure ironie, des paroles coquines et délicieusement moqueuses. D’ailleurs il gratifia sa suggestion dans d’un rapide clin d’œil. Puis, il passa devant elle, prétextant le bon vouloir de continuer son footing et avant de reprendre sa course, il se retourna vers elle et lança :

- Je vous aurez bien invité à boire un café…Le problème est que… –il montra son accoutrement et les fines gouttes de sueur qui se débattaient sur sa nuque et son torse pour parcourir son corps- Mais je crains que vous rougissiez de tant de négligence, afin d’être vu avec un homme non convenant !

Nouvelle pique ? Ou simple approche ?
Oui, ce fut sûrement histoire de pimenter encore et toujours et de poursuivre un jeu qui avait si bien commencé. Ses dents mordillèrent doucement sa lèvre, attendant une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyn Soa

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 32
Age du perso : 22 ans.
Job : Etudiante à temps partiel.
Humeur : Bonne.
Photo d\\\'identité :
Date d'inscription : 20/10/2008

|| More ||
CITATION: " Mieux vaut avoir mauvais caractère que de ne pas en avoir dutout."
RELATIONSHIP:
SONG: .Belle Blesse ~ Vegastar.

MessageSujet: Re: Une ballade sportive. [ Libre. ]   Lun 27 Oct - 2:00

Bien sûr que la Brunette avait déjà repris toute sa contenance. Tout simplement parce qu'elle n'aime pas la perdre. Le sourire est le meilleur des masques.
C'est un jeu.. Un jeu commence. Jeu de mots, jeu d'expressions. Elle s'y laisse volontiers entrainer pendant cet instant, cette rencontre particulière et surtout particulièrement accidentelle. Un pas est fait, tout juste. Les talons claquent contre le gravier. Les doigts viennent accaparer le col de sa veste qu'elle replace. Le sourire ? Oh. Bien sûr qu'il reste présent. Il s'impose et ne pense pas a un seul instant a disposer.
Au regard, à l'attitude du jeune inconnu, le visage se penche sur le coté droit. Elle l'observe à son tour. Presque minutieuse, sans pour autant être désagréable ou trop insistante. Pourquoi ? Parceque tout est une question de mesure. Les billes violines glissent sur l'expression même de Cameron, s'y arrête.


" Mh. Je suis bonne observatrice, parait-il. "

Ce sont ces premières paroles, agrémentés d'un de ces sourires parfaitement charmant et tout autant mesuré que son attitude. Les bras se croisent finalement sous son buste. Le pouce de sa main droite s'amuse a passer sur ses autres ongles, une autre manie.. Une autre manie a demi caché par la tenue de ses bras.

Sa question ? Une technique ? Elle en a un rire. C'est leger, et parfaitement éphémère.


" Voyons.. "

Elle s'arrête a peine quelques secondes, le temps que ce rire ne se change en un simple sourire. Le visage de redressé finit par signer à la négative.

".. La meilleure des techniques, il me semble, c'est de ne pas en avoir. Je me trompe ? Vous semblez un expert en la matière. Et j'aime avoir l'avis d'expert en la matière. "

Le jeu continue, elle s'y laisse entrainer. Pourquoi ? Pourquoi pas. Et revient le sujet de la blessure.. La blessure. L'emplacement de l'égratignure est avisé alors que le regard améthyste descendra du visage du Pompier pour aussitot remonter.

" Je veillerais, pour une prochaine fois, à ne plus trop tailler mes ongles. "

Sérieuse ? Peut être. Ou pas. Là est toute la question. De ses mots en résulte un teintement caractéristique. Celui des ongles qui s'entrechoquent. Il ne le voit pas, mais il peut aisement l'entendre. Ca teinte une fois.. Peut être même deux fois.

Et.. Oh. Ce sourire amusé qui prend place. Là. Ca s'attache et glisse sur ses lèvres rosées. Les bras se décroisent alors qu'elle lui montre ses paumes ouvertes. Signe d'innocence flagrante.


" Ah non.. Ne me faite donc pas passer pour une prédatrice. Je pourrais me vexer. "

Les mains s'abaissent. La première vient camper à sa hanche, la seconde vient tenir son sac. Les violines suivent pendant ce temps là ses mouvements.. Serait-il entrain de fuir l'échange ? Dommage. Et.. Non. Il s'arrête. A moitié tournée vers Cameron, elle l'observe du coin de l'oeil avant de pivoter juste assez sur ses appuies pour l'observer de face. Ou tout simplement lui faire face.

" Je n'aime pas le café. "

Ca tombe. Ca sonne comme une vérité. C'est dit d'un naturel désarmant. Sans rien perdre de ce coté droit, presque fier.

" Cependant.. "

Parcequ'il faut toujours temporiser les choses.

" .. Je préfère le Capuccino. "

Le regard ? Il finit par se détacher du visage de Cameron pour l'observer. Lui, sa silhouette. Son habillement. Ce n'est que pour illustrer ses dires. Se faire une opinion. Les iris violettes descendent remontent. et finalement

" Être convenable est une conception propre a chacun. "

Etrange comme réponse. Plutôt. Elle le laisse volontairement dans le flou. A lui de voir. Ce qu'elle en pense ? Que cette rencontre est pour le moins.. Particulière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r-o-s-e.cowblog.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une ballade sportive. [ Libre. ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une ballade sportive. [ Libre. ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Greenwich Roomates :: // Memories \\ :: 
Archives du forum
 :: Archives des sujets
-
Sauter vers: