AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand le passé refait surface... { TERMINE }

Aller en bas 
AuteurMessage
Angie Taylors
Greenwich's Admin
avatar

Nombre de messages : 1773
Age : 27
Age du perso : 25 ans
Job : Pompier
Humeur : croqueuse
Photo d\\\'identité :
Date d'inscription : 15/08/2008

|| More ||
CITATION: Il est plus facile de juger quelqu'un que d'essayer de le comprendre
RELATIONSHIP:
SONG: SHINEDOWN - Call Me

MessageSujet: Quand le passé refait surface... { TERMINE }   Mar 30 Sep - 20:06

" Et si tu n'étais jamais parti? "

Skye Miller & Cameron Jenkins


Emitouflée dans son écharpe en laine, la jeune femme marchait tranquillement dans les rues de Greenwich alors qu'elle était perdue dans ses pensées. Nous étions un Lundi et Skye avait rendez-vous avec le juge de l'enfance pour savoir encore une fois si oui ou non elle pouvait ramener son fils à la maison... Montrer qu'elle pouvait s'occuper d'un enfant, que sa vie avait trouvé son équilibre et que Sam serait heureux avec elle... Elle en était sur... Elle ferait son possible pour qu'il bien, pour qu'il ne manque de rien même si l'argent ne coulait pas à flot dans sa vie... C'était d'ailleurs la grande excuse du juge. Tant qu'elle n'aura pas assez d'argent pour subvenir aux besoin de Sam, tant qu'elle ne vivra pas sans colocataires dans un logement approprié pour élever un enfant, Skye n'aura aucun droit sur son fils... Et on peut pas vraiment dire qu'un garagiste gagne énormément d'argent, enfin en tout cas pas le petit garagiste qu'elle était...

La jeune femme se déplaçait donc vers le Palais de Justice non sans le stress qui montait de plus en plus en elle. Elle en avait marre de cette situation et elle savait que plus longtemps elle allait durée et plus Sam s'enfonçerait dans son mutisme... Déjà qu'il n'avait pas eu la chance d'avoir un père à sa naissance, il se retrouvait aujourd'hui dans un orphelinat sans savoir réellement si il appartenait à une famille ou pas... Skye ne se pardonnera jamais d'avoir envoyer son fils là-bas... Quelle mère était-elle? Surement pas la meilleure du monde... Skye soupira légèrement et enfonça ses mains dans les poches de son jeans, marchant comme si elle avait tout le poids du monde sur son dos...

Quelques instants plus tard, la jeune femme arriva au Palais de Justice de New York qui était assez impressionnant. Elle commença à monter les marches et lorsqu'elle leva ses yeux pour voir le bâtiment, elle se stoppa net, n'en croyant pas ses yeux... Cet homme... Cet homme avait qui elle avait partageait un mois de passion... Cet homme qui lui avait donné le plus beau cadeau au monde... Cet homme qui était tout simplement le père de son petit garçon se tenait là, devant elle quelques marches plus haut, la mixant droit dans les yeux. Une fois la surprise passée, Skye fronça les sourcils et la colère qu'elle avait gardée en elle jusque maintenant revint à la surface. Que faisait-il ici? Que venait-il foutre à New York? Et pourquoi sortait-il du palais de justice? Toutes ces questions commençaient à tourbillonner dans sa petit tête... Elle combla les quelques marches qui les séparer et plongea son regard remplit de haine dans celui du jeune homme.


"Qu'est ce que tu viens foutre ici Cameron?" dit-elle sur un ton assez froid. Elle lui en voulait tellement de l'avoir abandonner... "

_________________


Dernière édition par Skye Miller le Dim 23 Nov - 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Jenkins

avatar

Nombre de messages : 50
Age du perso : 28
Job : Pompier
Humeur : Dubitative
Date d'inscription : 29/09/2008

|| More ||
CITATION:
RELATIONSHIP:
SONG: Under the Bidge - Red Hot Chili Peppers

MessageSujet: Re: Quand le passé refait surface... { TERMINE }   Mar 30 Sep - 21:28

Il travaillerait dans la nuit de Lundi à Mardi, pour le moment son premier jour de semaine devait bien servir à quelque chose. Oui, c’était un jour de repos comme ils étaient si rares ou si décalés pour un homme des feu tel que Cameron Jenkins. Midi avait sonné sur l’horloge de la Mairie du quartier alors que le bel homme se trouvait encore dans le bureau de son avocat. Celui-ci, en face de lui, avait un air grave, il parlait…cela devait bien faire une bonne heure qu’il parlait. Cameron acquiesçait de temps à autre, le fixait parfois ou préférait encore mieux laisser s’évader son regard à travers la fenêtre où un ciel nuageux languissait. En effet, son passé revenait au grand galop et il fut impossible à Cameron de le repousser les limites de ce que lui révélait le patronyme de Skye Miller.

Toutes les émotions s’étaient vu défiler dans cet entretien. Au début, il avait été mal à l’aise lorsque l’avocat lui avait expliqué les faits de sa fuite lorsqu’il avait appris que Skye était enceinte. Il avait même parut presque outré quand l’homme de loi lui avait conseillé un test de paternité au cas où. Puis la nostalgie avait succédé, seul Cameron, dans ses pensées, s’était remémoré les instants intenses qui l’avaient unis à Skye pour enfin donner un petit garçon répondant au nom de Sam. Oui, il aimait déjà son fils avant de l’avoir vu. Le regret et la tristesse suivirent tout de go. Pour enfin arriver à l’ultime émotion qu’il ne pouvait, désormais, plus contenir : la colère. Oui, Monsieur Jenkins venait d’apprendre pourquoi Skye Miller avait perdu la garde de son fils. Elle le battait.
D’abord il n’y avait pas cru, il connaissait la jeune femme, jamais elle n’aurait été capable de violence. Seulement les effluves horrifiants de son passé remontèrent et la culpabilité de la mère de son propre fils lui apparut.


Tout à coup, Cameron se redressa de sa haute et large carrure musclée, cognant son poing sur la table en bois massif de l’avocat, qui sursauta et rajustant de peu ses lunettes qui allaient tomber : « M…Monsieur…V…Veuillez-vous cal-mer… » Ajouta-t-il en bégayer d’une petite voix flutée.

« MON fils ne restera pas dans un orphelinat tant que je serais vivant. Sa mère ne peut plus y toucher, il n’en est pas question. Il faut absolument que j’obtienne sa garde. » Cingla Cameron entre ses dents, le regard plus sombre que jamais.

L’avocat lui répondit anxieusement qu’il ferait tout ce qu’il pouvait mais que normalement il ne devrait pas y avoir de problème. Conscient de son état, le pompier se calma quelque peu et ajouta tout bas :

« Il faut que je vois mon fils, Maître… »

L’homme de loi parut attendri sous la détresse d’un regard si perçant. Cameron avait mal très mal et il payait le fruit de sa déraison d’il y a trois ans. Mais il se battrait maintenant. Sa chair, son sang, son fils…
La fin du rendez-vous approcha, les deux hommes se levèrent et se serrèrent la main. L’avocat ajouta alors qu’il l’appellerait pour le prévenir d’un rendez-vous à l’orphelinat de NY. Cameron fit un signe de tête en gage de remerciement et quitta le bureau de Maître Finners.


Rajustant sa chemise noire, ouverte au col, et son pantalon de même couleur, mit sa veste et négligemment son écharpe grise sur ses épaules. Dévalant les escaliers de sa démarche droite et fière, Cameron sortit enfin du bâtiment, la brise automnale vint s’abattre sur ses joues. Puis il baissa ses prunelles sombres. Soudain, il s’arrêta et vit cette silhouette féminine qui le hantait, qu’il avait serré maintes fois dans ses bras pendant des nuits, montait les escaliers de marbre du Palais de Justice. Ni une, ni deux, connaissant son caractère, Skye Miller ne le raterait pas c’était plus que sûr !
Et il avait bien pensé car déjà elle l’assenait d’une remarque sanglante en le rejoignant à sa hauteur. Une boule se forma dans l’estomac de Cam, mais il ne fit rien transparaître. La colère le tenaillait et en même ce plaisir de l’avoir aussi belle qu’au premier jour où il s’était embrassé l’envahit. Sa mâchoire se contracta et il fronça les sourcils, il choisit de prendre un ton plutôt satirique et moqueur :


« Je te signale que New York est à tout le monde, Skye. J’ai bien le droit d’aller au bon me semble, non… ? »

Elle portait toujours le même parfum, frais, fruité mais délicieusement épicé. Une griffure sur sa peau. Un caractère explosif avec un visage de femme si triste…si angélique.

« …Ou bien serait-ce mon fils que je viendrais chercher que tu as si lâchement malmené ? Je te ferais payer ce coup bas Skye…Oui je pense que Sam a besoin d’un parent, un vrai ! » Assena-t-il alors d’un ton tranchant, fixant son regard.

Voilà, Cameron Jenkins poursuivait l’attaque et venait de lancer le coup fatal. L’un et l’autre savait éperdument la personnalité brûlante qu’il possédait. Il n’y était pas allé par quatre chemins, de toute évidence Cam n’avait jamais aimé prendre de gants, il avait toujours préféré dire les choses de but en blanc.

Pourtant elle paraissait si faible.
Le cœur du jeune homme battait à tout rompre dans sa poitrine. Il n’avait pas espéré plus brillant accueille de la part de Skye, mais Bon Dieu qu’elle lui avait manqué ! Cependant…se l’avouerait-il un jour ?


Dernière édition par Cameron Jenkins le Dim 23 Nov - 12:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie Taylors
Greenwich's Admin
avatar

Nombre de messages : 1773
Age : 27
Age du perso : 25 ans
Job : Pompier
Humeur : croqueuse
Photo d\\\'identité :
Date d'inscription : 15/08/2008

|| More ||
CITATION: Il est plus facile de juger quelqu'un que d'essayer de le comprendre
RELATIONSHIP:
SONG: SHINEDOWN - Call Me

MessageSujet: Re: Quand le passé refait surface... { TERMINE }   Mer 1 Oct - 19:13

"Oh arrête s'il te plaît je te connais Cameron et je sais que tu n'es pas revenu à New York pour voir le Président!" dit-elle sur un ton sarcastique.

Peut être n'avait-ils connus qu'une petite histoire d'un mois mais Skye avait apprit à le connaître et savait parfaitement que Cameron ne faisait jamais rien sans une idée derrière la tête... Il faut dire aussi qu'elle était perturbée de le retrouver ici, d'être de nouveau en face de lui et de pouvoir de nouveau sentir son odeur qui l'avait tant chaviré il y a un temps. Elle secoua légèrement la tête comme pour sacher ces idées. Il était hors de question qu'il s'incruste de nouveau dans sa vie et encore moins qu'il fasse parti de la vie de Sam. Il les avait abandonné lâchement du jour au lendemain et il était hors de question pour Skye de lui donnait une seconde chance... Pour quoi faire? Former la famille idéale? Ca faisait bien longtemps que la jeune femme ne croyait plus à la perfection... Non, il ne rentrera pas dans la vie de son petit garçon et elle comptait bien faire son possible pour l'en empêcher. Pourtant au fond d'elle, elle sait qu'un enfant a besoin de la présence d'un père dans sa vie, elle savait qu'avec Cameron, Sam serait peut être plus heureux mais elle ne voulait pas y croire. C'était elle sa mère, c'était donc avec elle qu'il devait se sentir heureux et en toute sécurité... Elle allait donc se battre, deux fois plus si il le faut mais elle ne voulait pas perdre la seule personne qui compte dans sa vie : son fils.

"Que j'ai malmené?" dit-elle en fronçant les sourcils. Elle ne voyait pas trop de quoi Cameron parlait... Pour elle, c'était juste un malentendu, une chute d'escaliers que l'assistance sociale avait changé en coups et blessures maternelle. "Je crois que t'es mal placé pour me juger Cameron, ce n'est pas moi qui est parti parce qu'il avait pas les couilles de prendre ses responsabilités." dit-elle en cryant légèrement. "Alors viens pas avec tes grandes phrases parce que comme parent, on peut pas vraiment dire que tu fasses l'affaire..." dit-elle durement. Peut être ne fallait-elle pas mieux que lui, surement pour avoir envoyer son fils dans un orphelinat mais elle était blessée, blessée que Cameron pouvait croire une seule seconde qu'elle aurait pu frapper leur fils.

Maintenant elle comprenait un peu mieux pourquoi il était ici, pourquoi il sortait du Palais de Justice. Cette peur qui avait toujours été présente en elle était désormais devant elle... Il voulait récupérer son petit garçon mais pourquoi? Parce qu'il s'est enfin rendu compte qu'il avait été stupide sur ce coup là? Ou c'était juste pour donner une claque magistrale Skye, cette femme qui avait cru en lui? Il n'était pas le mec idéal et pourtant elle n'avait pas hésité une seule seconde à l'aider, à lui faire comprendre que le monde n'est pas si terrible... Elle avait été tellement naïve et se rendait compte aujourdh'ui que Cameron avait raison, que le monde est pourri et qu'on ne peut être heureux tout le long d'une vie.

"Ca t'as pas suffit de nous avoir abandonner? Faut qu'aujourd'hui tu viennes encore nous pourrir la vie en nous séparant? Je te préviens Cameron, je ne te laisserais pas faire, il est hors de question que Sam fasse parti de ta vie, il a déjà assez de soucis comme ça!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Jenkins

avatar

Nombre de messages : 50
Age du perso : 28
Job : Pompier
Humeur : Dubitative
Date d'inscription : 29/09/2008

|| More ||
CITATION:
RELATIONSHIP:
SONG: Under the Bidge - Red Hot Chili Peppers

MessageSujet: Re: Quand le passé refait surface... { TERMINE }   Jeu 23 Oct - 13:24

Ironie parfaite ! Skye avait toujours eut une merveilleuse répartie face à lui, elle avait toujours su le blesser. Pourquoi ? Parce que tout simplement, ce fut la seule femme à avoir eut l’honneur de le toucher en plein cœur. Cependant, il serait bien futile qu’il la mette au courant ! Ô grand jamais, Cameron n’avouera le pouvoir incandescent que la jeune femme a sur lui, même encore après trois années ! Plutôt mourir que de lui montrer sa tristesse.

Mais à défaut de montrer la douleur des mots de Skye, le visage du jeune pompier se durcit instantanément, sa mâchoire se contracta et il détourna le regard. Il était clair qu’il n’aurait pas du s’attendre à une rencontre paisible. Il y a quelques instants, dans le cabinet d’avocat, Jenkins avait eut un surplus d’émotions en repensant aux moments charnels et tendres qu’il avait eu avec Skye Miller. Seulement, à cette seconde, rien n’était comparable. L’idée que cette femme qui se tenait en face de lui puisse toucher à un seul cheveu de son fils de façon maligne l’exaspérait et le mettait dans une rage intense. Comment avait-elle pu ?
Aussi, Cam encaissa les paroles acerbes de son ex qu’il prit de plein fouet. C’est alors, ne pouvant plus se retenir, il descendit les quelques marches qui les séparaient. Arrivé à la hauteur de la mère de son enfant, la dominant d’une bonne tête, il la fusilla de son regard sombre et cuisant, sa voix raisonna alors calmement mais sèchement et avec animosité :


- Certes je suis parti Skye, mais est-ce que ceci te donne le droit de frapper mon fils ?!

Il n’ajouta rien d’autre, son souffle s’accélérait quant à la fureur qui émanait de lui n’était pas prête de le quitter.

- En disant cela, insinues-tu que c’est de ma faute tout ça ? Mais bon sang Skye !!! Qu’est-ce qui t’es arrivé ??

Cette fois-ci, le ton de sa voix avait fait violence et il avait crié. Son visage n’était plus qu’à quelques centimètres de celui de la jeune femme. Cameron avait posé les mains sur les épaules féminines, dans l’espoir peut-être de la sortir de ce cauchemar. Car oui, en effet c’était un cauchemar ! Skye Miller le détestait, leur enfant était en orphelinat ! Et Jenkins le savait, ce cauchemar était arrivé par sa faute. Sa seule et unique faute !
Par vraisemblance, Skye avait changé oui, mais avait-elle changé au point de battre Sam ? En était-elle vraiment capable ?
Des images de douceur revinrent alors dans l’esprit du pompier, des moments magiques d’il y a trois ans. Il n’avait jamais rencontré une femme aussi douce, aussi sincère. Mais rien que cette conclusion le fourvoya et augmenta sa colère. Evidemment il n’était pas furieux contre elle, mais seulement contre lui. Il était faible devant elle, même après trois années de séparation forcée !

Et bien entendu, la jeune femme n’en avait pas fini avec les reproches. Cameron s’écarta d’elle et la toisa de toute sa hauteur, ancrant son regard dans le sien. Elle avait raison sur certains points, mais le jeune homme se permettait de douter d’autres aspects. Il avait droit à la garde de son fils. Quand elle eut fini de l’assener de mots amers, un silence brûlant et tendu s’installa entre eux. Il s’approcha d’elle, la mine renfrognée, prit avec audace le menton de la jeune femme entre ses doigts et l’approcha près de lui, il murmura alors avec provocation :


- Il est autant mon fils que le tien. J’ai peut-être même plus de chance d’obtenir sa garde que toi, compte tenu des antécédents avec Sam. Oui j’ai fait des erreurs Skye, mais je ne suis pas seul dans cette histoire. Pense à ton fils…N’a-t-il pas besoin de son père ? D’une famille ?

Leurs souffles saccadés s’entrechoquaient avec ferveur et déraison. Cameron la retenait toujours contre lui. Elle le haïssait, il le savait, pourtant il ne put se reprocher le bienfait de la sentir si proche de lui.
Néanmoins, Cam devait se contrôler, il ne devait pas lui montrer un atout de ses faiblesses. Elle ne devait pas savoir qu’il était am… A cette pensée, le jeune homme se fit violence et tourna la tête brusquement, échappant au regard envoûtant de la jeune femme. Au bout d’un moment sa voix s’éleva :

- J’ai l’intention d’aller le voir…Dans quelques jours.

Il attendrait alors qu’elle le repousse et il s’en irait.Cameron essaya de s’écarter de la jeune femme mais ne le fit pas. Pourtant, il garda un regard froid et distant, fuyant les prunelles bleutées et envoutantes de la jolie mécanicienne qu’elle était. Oui, à cette instant il aurait voulu tout effacer et surtout enlever cette tristesse des magnifiques yeux azurés et brillants de la jeune mère de son fils.Voilà, il attendait encore la réaction de Skye…Seule avait ce pouvoir de le culpabiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie Taylors
Greenwich's Admin
avatar

Nombre de messages : 1773
Age : 27
Age du perso : 25 ans
Job : Pompier
Humeur : croqueuse
Photo d\\\'identité :
Date d'inscription : 15/08/2008

|| More ||
CITATION: Il est plus facile de juger quelqu'un que d'essayer de le comprendre
RELATIONSHIP:
SONG: SHINEDOWN - Call Me

MessageSujet: Re: Quand le passé refait surface... { TERMINE }   Ven 24 Oct - 20:21

"De quoi?" dit-elle en ouvrant tout grand ses yeux.

La jeune femme ferma ses poids et les serra le plus possible au point que ses ongles s'enfoncèrent dans sa peau et baissa la tête... Que l'assistante sociale croit que tous ces bleus viennent de la violance de Skye est une chose... Mais que Cameron croit aussi qu'elle ait pu lever la main sur leur fils en était une autre... Comment pouvait-il croire à cela ne serait qu'une fraction de seconde? Comment lui pouvait-il croire ça alors que Skye fut la seule et unique personne à croire en lui? A se dire qu'il n'était pas aussi mauvais qu'il ne voulait le parêtre... Et alors qu'elle avait épuisée toute sa force à lui montrer qu'il était quelqu'un de bien, qu'il pouvait faire quelque chose de grand dans l'avenir, il ne se genait pas une seule seconde à la montrer du doigt comme toutes les autres personnes... Bizzare venant d'une femme qui le hait autant n'est ce pas? Logiquement elle devrait bien se foutre de se qu'en pense son ex petit ami mais pourtant, elle ne pouvait rien faire d'autre qu'être blessé au plus profond de son être... Si même lui il pensait cela, alors qui voudra lui redonner son fils hein? Il est clair que retrouver Sam était une possibilité qui s'éloignait de plus en plus de la jeune femme...

Près d'elle, Skye pouvait sentir de nouveau ce parfum doux et piquant que Cameron portait et ferma quelques secondes les yeux pour mieux se rappeller tous ces moments où il n'y avait eu que lui pour la rassurer, tout ces moments où elle s'était sentit si bien... Elle était certaine qu'ils auraient pu former une belle famille et surtout qu'elle aurait été une meilleure mère avec son aide mais il était parti... Il l'avait abandonné sans se retourner et cela, la jeune femme ne lui pardonnerait jamais... Sa colère revenant au plus haut point dans son être, Skye ouvrit de nouveau les yeux et plongea son regard pleins d'amerturme dans ceux du jeune homme et finit par le pousser violemment en arrière. Il voulait la voir violent, il allait être servi...


"Tout ça est de ta faute bordel!" dit-elle en criant légèrement plus fort. "Ton rôle était de m'aider et pas de me laisser toute seule avec un bébé dans les bras. T'aurais du être là pour me rassurer en me disant que j'aurais été une maman parfaite. Mais tu n'étais pas là" dit-elle en le poussant de nouveau en arrière. "J'étais toute seule pendant ces 9 mois, toute seule à paniquer et j'étais toute seule quand j'ai accouché. Tu sais pas ce que c'est de se retrouver seul avec un enfant. De se rendre compte que si tu fais un pas de travers, ça se répercute sur ton guosse." et alors qu'elle continuait de parler, de s'acharner sur Cameron ou plutôt de vider son sac, de toutes petites gouttes tombèrent le long de ses joues. Avoir un enfant avait été déjà dure mais supporter le décès d'une grande soeur, ça avait été la goutte d'eau qui renversa le vase. "Alors vient pas me juger en disant que j'ai maltraité notre fils parce que la seule personne qui l'a rendu malheureux ici c'est bien toi. T'es tu demandé une seule fois comment Sam pouvait vivre sans son père? Que je devais chaque jour lui promettre qu'il te verrait? Non bien sur que non, toi tu étais occupé de continuer ta belle petite vie sans tous ces soucis."

Se rendant compte que des larmes coulaient sur ses joues, la jeune femme alla les sécher rapidement et agressivement avec le revers de la manche de son pull. Sa vie était déjà compliqué mais avec le retour de Cameron, cela faisait beaucouo trop de problème pour ses petits épaules. Elle tourna par la suite la tête sur le côté pour se rendre compte que plusieurs personnes s'étaient arrêté en attendant le son de la voix des 2 jeunes personnes. Machinalement, Skye passa une main dans ses cheveux génée de faire un tel spectacle dans la rue et devant tout le monde. Elle n'arrivait toujours pas à se dire que même Cameron la voyait comme la pire mauvaise mère qui peut exister sur terre et le savoir ne faisait qu'affirmer l'image pathétique qu'elle avait d'elle-même...

Mais c'est alors qu'elle sentit l'une des mains chaudes du jeune homme se posait sur son menton pour l"obliger à le regarder droit dans les yeux. Skye écouta alors les paroles sanglantes de Cameron et ne pu faire autrement que de baisser les yeux. Il n'avait pas tord... Elle savait parfaitement que par rapport à Cameron, elle n'avait aucune chance d'avoir le garde de Sam mais elle n'était pas de nature à baisser les bras, tout est possible après tout non? Si seulement il n'était pas parti... Aujourd'hui ils ne seraient pas occupé de se disputer pour savoir qui va gagner le droit de vivre avec son enfant. Elle pensait surtout à Sam... Il avait déjà assez de problèmes comme cela et voir ses parents se disputaient pour l'avoir n'aller rien arranger, bien au contraire... Mais elle savait aussi qu'avoir un père est quelque chose d'important dans la vie d'un enfant...


"Et j'imagines que tu jubiles à l'idée de séparer ton enfant de sa mère." dit-elle en esseyant de reprendre de la contenance et à lui tenant de nouveau tête. Autant elle avait envie de l'embrasser comme une folle, autant elle avait envie de lui donner des coups pour calmer sa colère... "Je sais que je suis loin d'être une mère parfaite mais tu n'as pas le droit de me le prendre, je suis rien sans lui et il ne connait personne d'autre que moi." dit-elle en agripant le pull du jeune homme. Elle faisait peut être pathétique à cet instant précis mais là où elle en était désormais... "Est ce qu'on t'a dit au moins qu'il était autiste? Qu'il ne parle plus à personne depuis plus d'un an? Comment crois-tu qu'il va réagit en te voyant? Il ne te connait même pas Cameron.. Tu n'es rien à ses yeux..."

Loin d'elle l'idée de lui faire encore plus mal au contraire de ce que l'on pourrait croire mais elle voulait juste lui ouvrir les yeux et lui faire comprendre que pour Sam, il n'était qu'un rêve... Si il voulait connaitre Sam, il allait avoir besoin de l'aide de Skye car leur enfant ne fait confiance à personne d'autre qu'à elle... Il allait devoir être patient pour que Sam comprenne qu'il se tient debout devant son père. Elle fronça les sourcils lorsqu'il lui apprit qu'il comptait aller le voir. Décidément elle en apprenait des choses en si peu de temps. "Oh superbe idée Cameron, et comment comptes-tu lui prouver que tu es réellement son père? " dit-elle sur un ton sarcastique. "Si tu veux ratrapper ton erreur, réfléchit d'abord à l'impacte que tu vas lui procurer en venant le voir. Laisse moi au moins venir avec toi... Il aurait moins peur..." dit-elle dans un murmure... Après tout elle ne pouvait pas l'empêcher de voir son fils et puis Sam avait tellement voulu avoir son père avant de tomber dans cet orphelinat... Elle devait d'abord penser à son petit garçon avant de penser à elle. Puis il était peut être temps qu'elle fasse un pas vers lui aussi si Cameron avait tellement envie de changer et de faire partir de leur vie...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Jenkins

avatar

Nombre de messages : 50
Age du perso : 28
Job : Pompier
Humeur : Dubitative
Date d'inscription : 29/09/2008

|| More ||
CITATION:
RELATIONSHIP:
SONG: Under the Bidge - Red Hot Chili Peppers

MessageSujet: Re: Quand le passé refait surface... { TERMINE }   Ven 24 Oct - 21:28

Etait-ce vraiment ce qu’il avait voulu en la voyant arriver en bas des marches ? La faire pleurer ? Lui faire encore plus de mal ? Faire ressortir cette tristesse qui rendait si fragile ses magnifiques prunelles bleues ?

Cameron se mordit subrepticement la lèvre inférieure, plissant les yeux, renonçant violemment et durement à la prendre dans ses bras. Il aurait voulu la rassurer, lui dire qu’il abandonnerait toutes les charges contre elle pour lui donner Sam…Mais il ne le fit pas. Non. Il ne pouvait se montrer, délivrer son cœur à quelqu’un. Il avait faillit le faire il y a trois ans, il était parti en courant car il avait eut peur. Peur d’aimer. Peur de la perdre. Peur d’être trop faible et de souffrir. Cependant c’était loin d’elle, loin de son propre enfant qu’il avait souffert, qu’il avait enduré un calvaire. Alors il avait choisit la voie de l’oubli, espérant passer au dessus de tout ça et se convaincre qu’elle serait bien mieux sans lui.

Mais trois années avaient passé. Trois sombres années où il avait muri et s’était maudit chaque jour depuis cette rupture et sa lâcheté immonde. Skye Miller ne pouvait que le détestait et Cameron en était fortement convaincu. Le flot des paroles de la jeune femme raisonnèrent alors à ses oreilles comme une sentence. Il avait mal d’entendre tout ça, très mal. Pourtant son expression ne trahissait pas cette douleur. Cette fois aucun égoïsme ne fut verser, car il n’avait pas mal pour lui, mais pour elle. Il avait été horrible avec elle et ce fut seulement à cet instant, devant les portes de la Justice, qu’il comprenait. Le pompier resta sans voix, lorsqu’elle lui avoua que c’était bien lui, Cameron Jenkins, qui avait fait le plus de mal à Sam par l’absence continuelle d’un père. Il avait l’impression de revoir sa propre enfance, son propre père n’avait jamais été là pour lui. Pourtant jamais Cam n’avait voulu reproduire cela sur son propre enfant. Et bien entendu, au jour d’aujourd’hui il s’en mordait les doigts.

Sentant les mains de Skye se contractait avec force sur sa chemise, il aurait préféré qu’elle le gifle plutôt qu’elle l’assène de paroles qui étaient pourtant totalement vraies. Néanmoins elle devait le faire. Il ne récoltait que ce qu’il avait semé. Lorsqu’elle s’aperçut que les larmes avaient coulé sur ses joues, Skye les essuya brusquement. Et quand elle jeta un regard autour d’eux, le jeune homme prit aussi conscience de la mise en scène qu’il déployait devant quelques personnes qui s’étaient arrêtés au son de leurs cris incontrôlés.
Puis, inéluctablement ses iris vinrent rejoindre celle de la jeune femme, se mesurant à elle, si proche. Il tenait toujours son menton entre ses doigts, aussi il avait relâché la pression et l’effleurait à peine maintenant. Son visage se trouvait toujours aussi près de celui de son ex. Le goût d’un des baisers de Skye lui revint brutalement à l’esprit…si tendre, si sincère, gourmand et à la fois magique…

Non…Il ne pouvait pas faire ça, c’est pourquoi il rejeta une nouvelle fois le regard qui s’imposait à lui et détourna ses yeux d’elle. Elle rompit ses pensées à s’adressant cyniquement à lui, il sentit dans sa voix qu’elle reprenait doucement ses esprits à abaissant le ton. Cette fois, il tourna sèchement la tête car la réplique ne lui plaisait vraiment pas du tout.


- Je jubile ? Alors toi aussi tu me vois aussi méchant, Skye ? Me penses-tu vraiment horrible au point de vouloir absolument t’arracher ton fils ? répondit-il, les yeux brillants à la fois de nervosité mais aussi, cette fois-ci, d’une pointe de douleur.

Oui, là, Cameron Jenkins était indéniablement blessé. Il encaissa le coup magistral. Evidemment, Sam ne connaissait qu’elle. Il n’avait jamais pensé à l’enlever à sa mère, même s’il l’avait laissé échappé quelques minutes auparavant sur le coup de la colère, jamais il n’avait pensé pouvoir faire une chose aussi inhumaine.
« Autiste »… « ne parle plus depuis un an »… « tu n’es rien à ses yeux »…Cameron déglutit avec peine, les larmes auraient coulé s’il ne savait pas se contrôler. Pourquoi dire cela ? Ne lui avait-elle pas fait assez de mal ?
Pourtant Skye avait raison, son fils ne le connaissait pas. Cameron n’était qu’un étranger.


- Tu…Pourquoi… Trembla-t-il légèrement, la tristesse sembla se remplacer par une once de colère.

Cameron n’arrivait plus à sortir quoique ce soit. Elle avait toujours eut ce pouvoir de le clouer quand ils se disputaient, même auparavant. Seule elle avait ce don. D’habitude, Cameron avait une bonne répartie et ne se laissait jamais faire. Et les dernières phrases de Skye, en un murmure, vient alors frôler son visage dans un souffle : "Si tu veux rattraper ton erreur, réfléchit d'abord à l'impacte que tu vas lui procurer en venant le voir. Laisse-moi au moins venir avec toi... Il aurait moins peur...". Son ton de voix était bas mais les mots résonnèrent plusieurs fois dans l’esprit de Cameron…Ou bien était-ce son cœur qui battait à tout rompre ?

Le jeune homme chercha le bleu merveilleux des yeux de Skye pendant quelques secondes. Le trouvant, il ne les quitta plus et se laissa enivrer par le délicieux parfum qu’il avait si souvent humé. Ils n’avaient été qu’un seul mois ensemble et cela avait été le plus beau mois de sa vie. Bien entendu il avait eut d’autres filles après…Mais pas plus de trois nuits et elle n’arrivait même pas à la hauteur de cette femme qu’il tenait si près de lui. Leur passé était houleux, il avait été horrible avec elle et voilà qu’elle lui proposait à nouveau son aide. Cameron aurait voulu la toucher, prendre son visage entre ses mains, parcourir ses joues de ses baisers brûlants, la prendre dans ses bras et lui implorer son pardon…

Et une nouvelle fois la peur d’un rejet et du passé le tenaillèrent.
Les mots vinrent alors franchir sa bouche avec douceur :


- Oui…Viens avec moi…s’il-te-plait.

Une dernière larme, qu’elle avait oublié d’essuyer descendit sur une de ses joues. Cameron leva un doigt et l’essuya. Il caressa même un peu plus que nécessaire, appréciant la douceur de la peau de la jeune femme.
Tout à coup, l’évidence lui apparut que Skye n’était plus à lui. Elle avait cessé d’être à lui le jour où il était partit. Avalant difficilement sa salive, il avait l’impression qu’un étau se resserrait toujours plus autour de son cœur. Il se redressa et s’écarta volontairement d’elle, essayant à grande peine de reprendre ses esprits.


- Quand peux-tu te libérer pour…aller voir Sam ? dit-il au bout d’un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie Taylors
Greenwich's Admin
avatar

Nombre de messages : 1773
Age : 27
Age du perso : 25 ans
Job : Pompier
Humeur : croqueuse
Photo d\\\'identité :
Date d'inscription : 15/08/2008

|| More ||
CITATION: Il est plus facile de juger quelqu'un que d'essayer de le comprendre
RELATIONSHIP:
SONG: SHINEDOWN - Call Me

MessageSujet: Re: Quand le passé refait surface... { TERMINE }   Mer 12 Nov - 16:44

"Tu me crois bien capable de frapper notre fils... Pourquoi je devrais être plus clémente avec toi?"dit-elle fermement tout en essayant de garder son regard bleu azur dans celui de son ex petit ami. Elle s'en voulait de le blesser autant mais elle ne répondait plus d'elle-même. Elle devait laisser sortir cette colère qu'elle contenait en elle si longtemps... Peut être que par la suite, lorsque tout sera dit, ils pourront peut être se serrer les coudes...

Elle avait du mal à l'admettre mais le fait que Cameron lui croit capable de faire une telle chose à son enfant lui faisait beaucoup plus mal que venant d'un étranger... Pourtant il n'était rien d'autre qu'un étranger... Elle ne savait pratiquement rien de lui mit à part qu'il est bon au lit et qu'il ne fait jamais les choses à moitié... Elle ne savait rien sur son passé et pourtant elle avait cru en lui... La jeune femme lâcha la pression sur sa chemise et soupira fortement pour essayer de retrouver le peu de calme qu'elle a en elle. C'est vrai qu'à près tout, Cameron n'en savait pas plus sur son compte... Il n'était même pas au courant qu'elle avait eu une soeur et qu'elle est morte il y a peu de temps... Il ne savait rien sur elle, alors logique qu'il la croit violente non? Pourtant ça lui faisait un mal de chien... Si lui il ne croyait pas en elle, qui va la croire? Certainement pas le juge... encore moins l'assistance sociale... Sur qui pouvait-elle compter alors? Il y avait bien sa meilleure amie mais elle n'a jamais eu le courage de lui dire qu'elle était tata Rolling Eyes

Ses yeux toujours enfuis dans ceux du jeune homme, ses lèvres n'étaient plus qu'à quelques centimètres des siennes. Une envie de revenir en arrière se fit sentir au fond de son âme... Elle voulait revenir au temps où ils ne pensaient qu'au présent, au moment où ils se laissaient vivre au jour le jour l'un au près de l'autre. Tout était si simple à ce moment là... Elle serait toujours avec Cameron... Elle n'aurait pas Sam même si elle l'aime au plus profond d'elle même... Elle prendrait soin de mieux connaître sa soeur... Mais voilà, jusqu'à maintenant personne n'a trouvait une machine à remonter le temps et bon sang combien elle aurait aimé en avoir une sous la main... Une envie de l'embrasser la surpris. Ses baisers l'avaient tellement fait vibrer... Mais elle reprit ses esprits quand Cameron reprit la parole et se rendit compte qu'elle ne devait plus avoir se genre de penser envers lui. Beaucoup trop d'eau avait coulé sous les ponts...

"A ton avis pourquoi Cameron? Tu me voyais lui dire que ton papa n'est pas là parce qu'il ne voulait s'occuper de nous? Qu'ils ne nous aimaient pas assez pour rester avec nous? " dit-elle en fronçant les sourcils. Bien sur, elle n'avait pas non plus cacher l'existance de Cameron à son fils mais jusqu'à maintenant, il n'a jamais été trop curieux sur son père et ça lui allait très bien. "Il connait ton existance mais jusqu'à maintenant, il n'a jamais demandé à te voir alors je me suis réservé de lui parler de toi. Je crois qu'il a déjà assez de soucis... " Skye baissa nerveusement la tête avant de passer une main dans ses longs cheveux bruns. "Je sais que tout ça est de ma faute, tu n'avais pas demander à être papa mais je ne voulais pas détruire la seule chose qu'on avait réussi à faire de bien dans notre vie." dit-elle en reposant son regard dans le sien pour qu'il voit qu'elle était sincère. Son fils était de loin la meilleure chose qu'elle avait réussi jusqu'à maintenant et elle en était fière.

Elle se demandait encore pourquoi elle avait accepté de venir avec lui voir son fils... C'est sur qu'il vallait mieux pour Cameron qu'elle soit près de lui lors de cette rencontre mais elle se surprenait d'être aussi douce avec lui. Il lui avait brisé le coeur et pourtant elle ne pouvait lui en vouloir plus longtemps. Il était sans doute temps de laisser le passé derrière sois et de penser plutôt à l'avenir... Oui parfois elle a de bonnes résolutions notre petite Skye
Rolling Eyes Elle fut d'autant plus surpris par la douceur qui sortait de la bouche de Cameron... elle ferma les yeux sous le contact de sa main douce sur sa joue. Ce genre de contact lui avait tellement manqué... Mais ce petit moment de bonheur ne fut qu'éphémère et très vite, le jeune homme reprit ses esprits et remit sa main à sa place. La jeune femme ouvrit les yeux, cachant tant bien que mal sa déception et réfléchit quelques instants à sa question.

"Ici je dois aller voir le juge de la jeunesse... Quelque chose me dit qu'il va encore me refuser la garde de Sam, surtout que maintenant il connait ton existance et que tu es beaucoup plus stable que moi..." dit-elle sur un ton triste et légèrement lasse. "Enfin j'en ai pas pour longtemps... On pourrait se rejoindre à l'orphelinat dans une heure ça te vas? "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Jenkins

avatar

Nombre de messages : 50
Age du perso : 28
Job : Pompier
Humeur : Dubitative
Date d'inscription : 29/09/2008

|| More ||
CITATION:
RELATIONSHIP:
SONG: Under the Bidge - Red Hot Chili Peppers

MessageSujet: Re: Quand le passé refait surface... { TERMINE }   Sam 22 Nov - 21:00

Cameron se sentait incroyablement perdu. De toute évidence, même s’il savait qu’il aurait tôt ou tard affronté son ex, il ne pensait se sentir si troublé, si coupable et, surtout, si maladroit…Tout ceci, comme autrefois. Elle lui lança encore des pics acerbes, Cameron réalisait à présent, juste à cet instant, ses actes. Oui, il avait été une ordure. Maintenant, il regrettait, il aurait préféré fuir plutôt que d’entendre ça. D’entendre la vérité.

- Non je ne pense pas…J’ai du mal à croire que tu puisses avoir fait du mal à ton fils…parce que… Avoua-t-il en baissant les yeux et la voix, penaud, la peur d’affronter la peine de la seule femme qu’il avait aimé et qu’il aimait encore…Même plus fort encore.

Il laissa sa phrase en suspend, peut-être par la douleur de dire ces mots, peut-être par l’appréhension d’attendre une réaction tout aussi négative et acerbe que les autres. Elle était si belle, toujours ses lèvres sublimes, ses cheveux si fins qui sentent toujours ce parfum épicé et doux à la fois. Et puis ces yeux…Ces magnifiques iris qui avaient si souvent foudroyés Cameron. Ce regard si…Troublant.
Les lèvres du jeune homme tremblèrent quelque peu, c’est à ce moment qu’il ne put garder plus longtemps ses paroles pour lui :


- Parce que…Tu as toujours été si douce. Même si on n’est resté juste qu’un seul mois ensemble, je n’aie jamais oublié…ta tendresse.

"A ton avis pourquoi Cameron? Tu me voyais lui dire que ton papa n'est pas là parce qu'il ne voulait s'occuper de nous? Qu'ils ne nous aimaient pas assez pour rester avec nous? Il connaît ton existence mais jusqu'à maintenant, il n'a jamais demandé à te voir alors je me suis réservé de lui parler de toi. Je crois qu'il a déjà assez de soucis... Je sais que tout ça est de ma faute, tu n'avais pas demandé à être papa mais je ne voulais pas détruire la seule chose qu'on avait réussi à faire de bien dans notre vie." Avoua-t-elle d’une traite. Cameron tourna alors brusquement la tête vers elle et se rapprocha d’elle, sans la toucher. Puis sans vraiment réfléchir, il prit sa tête entre ses mains. Cameron approcha son visage pour subir le regard clair de la jeune femme face au sien, afin qu’elle le croie, car cette fois il ne voulait plus fuir. Car la fuite était sa douleur et celle de Skye et leur fils…Il ne voulait plus faire souffrir les deux personnes si importantes qu’il aimait. Skye ne voulait plus de lui, mais il était bien décidé à rattraper le retard avec Sam, il lui restait une ultime et mince chance, il fallait alors la saisir.
Mais à cet instant la colère faisait flamber ses yeux sombres…Les derniers mots il ne les avait pas supporter :


- Jamais tu ne reparles comme ça Skye ! Jamais ! Je ne veux pas que tu culpabilises. Tu n’as rien à te reprocher. Skye…tu aime ton fils…ça se voit dans tes yeux…tu es la mère qu’il faut à Sam. Tout ça est de ma faute…Alors je te défends de dire du mal de toi. C’est compris ?

La jeune femme lui indiqua qu’elle avait un rendez-vous dans quelques minutes avec le juge pour enfants. Cam remarqua son air triste quant elle lui démontra qu’elle ne risquait pas avoir gain de cause pour le dossier de son fils, du sûrement à la venue nouvelle de Cameron qui se révéla plus éloquent à la place de parent, plutôt qu’elle. Elle prévoyait de le retrouver dans une heure à l’orphelinat. De son côté, le jeune homme se recula, enfourna ses mains dans ses poches, dans l’espoir de chasser la brûlure enivrante qu’avait provoqué la peau de Skye sur la sienne. Retrouvailles trop troublantes. Il choisit alors de se reprendre. Effacer ses émotions qui s’extériosaient trop à son goût.
- Je t’attends ici alors…

Puis, se rendant compte de son affirmation, Cameron paniqua et ajouta brièvement :

- Quoique…Tu as raison. Il vaut mieux qu’on se retrouve là-bas.

Il allait descendre les marches lorsqu’il tourna un regard de velours sur elle. Oui il l’aurait sûrement embrassé s’il ne s’était trouvé si loin d’elle.

- Courage, Skye. Et…Merci.

Des mots d’excuses lui brûlaient les lèvres, cependant il n’arriva pas à les lui dire. Il la fixa un dernier instant et descendit les marches de marbre pour rejoindre sa voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand le passé refait surface... { TERMINE }   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le passé refait surface... { TERMINE }
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « La nostalgie refait surface quand le présent n'est pas à la hauteur du passé. » [PV Rêve de Lotus.]
» Par une froide nuit de l'hiver 1663... Ou comment le passé refait surface [RP unique]
» Quand le passé refait surface ~ Elena [HOT]
» Quand le passé refait surface [Pv. Kumbusho] [CLOS]
» Quand les souvenirs refont surface [PV Valentine Crowblack] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Greenwich Roomates :: // Memories \\ :: 
Archives du forum
 :: Archives des sujets
-
Sauter vers: